demo-attachment-40-Path-4

FRED, la perle française de la haute joaillerie

demo-attachment-366-Path_1348

FRED, l’épique histoire d’une vie

Fred Samuel est un de ses artistes dont la vie nourrit les livres et les films. Né en 1908 à Buenos Aires, il est le fils de joailliers alsaciens qui ont fui les Allemands en 1870. À seize ans, il découvre la France et s’installe à Paris pour apprendre son métier. Considéré comme ambitieux, Fred Samuel a également un flair redoutable qui fait rapidement de lui un grand nom du petit monde de la haute joaillerie. Dès 1936, à tout juste 28 ans, il ouvre sa première boutique à Paris au 6 rue Royale, adresse déjà célèbre, non loin de la place de la Concorde et de la place Vendôme qui accueille alors les plus grands joailliers de ce temps. À ce même emplacement, le joaillier Georges Fouquet avait installé sa boutique dont la célèbre devanture, conservée au musée Carnavalet, avait été réalisée par Alfons Mucha en 1901 dans le style Art nouveau, avant d’être démontée en 1923.

Fred Samuel, joaillier et soldat

Fred Samuel entre dans la Légion étrangère en 1939. De nationalité argentine, il a été refusé dans l’armée française régulière où ses beaux-frères avaient été mobilisés. Capturé par les Allemands en 1940, il parvient à s’évader et rentre à Paris où il reprend son activité de bijoutier. Le Commissariat général aux questions juives lui impose de retirer « Samuel » sur la devanture de sa boutique et d’y apposer l’étoile jaune. Dès lors, la maison devient et reste FRED. En 1942, avant qu’on ne lui retire son affaire, il passe en zone libre. Incarcéré, relâché puis à nouveau incarcéré avant de s’enfuir, il finit par rejoindre la Résistance sous le nom du sergent Soulas et prend le commandement de la 17ème Compagnie des Forces françaises de l’intérieur, tout en accompagnant les Américains dans la bataille de Montélimar puis dans le Jura.

En septembre 1944, Fred Samuel reprend le travail et garde l’enseigne « FRED » sous laquelle il devient célèbre. Il collabore avec des artistes et travaille pour le cinéma. Entrepreneur moderne, il installe des magasins dans les aéroports et ouvre le samedi quand tous les grands noms de la place Vendôme restent clos. La maison FRED rejoint en 1995 le groupe LVMH, qui en devient l’actionnaire majoritaire et continue de la développer, notamment par l’ouverture de nouvelles boutiques. FRED reste cependant une affaire familiale par la participation de son fils Henri et de sa petite-fille Valérie à ses activités. Fred Samuel est décédé en 2006 à l’âge de 99 ans.

FRED, de perles et de pierres

Fred Samuel a créé des joyaux aux dessins sobres, raffinés et modernes. Ses bijoux sont nés d’un goût audacieux pour la lumière et la mer. Bijoutier et joaillier, il est surtout célèbre pour avoir introduit en France les perles de culture. En 1937, dans le journal L’Exelcior, il fait paraître un encart où il les vante comme « la plus originale collection de breloques ». En hommage à cette utilisation, l’une des plus belles couleurs de perle, d’un léger blanc-rosé, porte le nom de « couleur Fred ». Il représente en France Kokichi Mikimoto qui parfait ses perles de cultures au Japon. Cet entrepreneur et négociateur japonais est l’inventeur de la technique Mise Nishikawa qui permet de produire des perles de culture sphérique. Il a reçu de nombreuses récompenses et est considéré comme l’un des dix plus grands inventeurs du Japon par l’Office des brevets national japonais.

Les gemmes de toutes couleurs sont également importantes dans le travail de la maison FRED. Certaines pièces d’exception, comme la parure Arc-en-ciel, se composent de 42 diamants de couleurs différentes. Le très célèbre Soleil d’Or est un diamant couleur jonquille ou tournesol de 105,54 carats, qui a également fait la célébrité de la maison. Ce diamant a été découvert par Henri Samuel et acheté en 1977 par un riche client sans avoir été monté en bijou. Après des expositions à Beverly Hills et à Paris, il est immortalisé dans une célèbre photographie de l’actrice Margaux Hemingway. Vendu rapidement à un collectionneur, la pierre précieuse a finalement été rachetée en 2021 par Valérie Samuel pour la reconstitution du patrimoine de la Maison FRED. Le Soleil d’Or est actuellement le 52ème plus gros diamant taillé dans le monde.

FRED, de la joaillerie au 7ème art

Connue pour ses perles, la maison FRED a également réalisé de somptueuses parures de pierres aussi précieuses que fines. Dès les années 1950, ces gemmes viennent nourrir sa créativité lorsque le couple royal du Népal lui commande des joyaux pour créer des parures assorties aux saris royaux. L’artiste s’inspire alors des multiples couleurs et nuances brillantes des soies des saris reproduites dans les bijoux par l’usage de saphirs et de diamants. Ses œuvres ornent autant la haute société française et internationale que les stars d’Hollywood avec des parures réalisées pour Grace de Monaco, Marlène Dietrich ou Grace Kelly.

Outre sa collaboration commerciale avec Kokichi Mikimoto, Samuel Fred s’est aussi associé à des artistes comme Jean Cocteau et Bernard Buffet.Son œuvre la plus célèbre est sans nul doute une rivière de 23 rubellites en forme de cœurs entrelacés de diamants en taille cœur et marquise, offert par Richard Gere à Julia Roberts en 1990 dans Pretty Woman. Avec le succès de cette pièce est né toute une collection dont l’une des pièces plus récente est apparue au petit écran dans la série Emily in Paris

FRED, marché de l’art

La Maison FRED a créé une grande variété de bijoux que l’on retrouve aussi bien sur le marché de la vente de seconde main qu’aux enchères, ou encore dans les boutiques encore en activité. Les pièces d’occasions peuvent varier entre 300 euros pour un bracelet plutôt sobre à plus de 50 000 euros pour des pièces rares et exceptionnelles. En 2022, une bague de la collection Force 10 a été adjugée à 320 euros. En 2018, une paire de boucles d’oreilles en or jaune ornée de brillants et de diamants baguette a été adjugé à 3 600 euros. Une parure en pierres avec collier, bracelet et bague a elle été vendue à 24 500 euros.

Comment se déroule l'estimation de votre bien ?

Pour faire expertiser votre objet, c’est simple : effectuez une demande d’estimation gratuite via notre formulaire en ligne.
Nos commissaires priseurs et spécialistes vont étudier votre pièce sous toutes ses coutures grâce aux photos envoyées et vous feront une estimation de sa valeur en deux jours.
Tout se fait en trois étapes seulement 

Remplir le formulaire estimation

Nom, prénom, email, téléphone… Toutes les informations nécessaires pour que nos experts puissent vous recontacter suite à votre demande d’expertise d’objet.

Réponse en 48 heures

Une fois que nous avons reçu les éléments, nos commissaires priseurs réalisent l’expertise de votre bien et vous fournissent une première estimation en 48h. 

Joindre vos photos

Veillez à ce que les photographies soient nettes, de bonne qualité et prises sous tous les angles afin que nos experts puissent réaliser l’estimation de votre œuvre.