demo-attachment-40-Path-4

Découvrez ici l'histoire de Robert Davière et ses œuvres emblématiques

demo-attachment-366-Path_1348

Robert Davière - Joaillier pour les ateliers Boivin

Le nom de Robert Davière est irrémédiablement associé à celui de la prestigieuse maison Boivin où l’on recense un grand nombre de ses créations emblématiques qui ont contribué à développer le style et l’image de cette joaillerie.

La maison Boivin, fondée en 1890 par René Boivin, est à l’origine un atelier de fabrication de bijoux pour de grandes maisons de joaillerie telles que Meller ou encore Boucheron. Cependant au début du XXème siècle, elle se développe fortement afin de proposer des productions originales au sein de sa première boutique parisienne, rue des Pyramides.

Dès 1904, Robert Davière rejoint cette maison en tant qu’artisan joaillier et s’inscrit dans le « style Boivin ». Ce dernier se démarque par un travail d’association innovante de matériaux bruts et polychromes, assemblant de façon sobre et élégante sur des montures en or jaune ou en or émaillé noir, des pierres préciseuses telles que des améthystes, des topazes et des diamants roses. Il est aussi tout à fait intéressant de souligner le rôle des arts extra-européens et antiques dans le choix des formes et des motifs des joailliers de la maison Boivin.

La maison Boivin est marquée en 1917 par le décès prématuré de son créateur, René Boivin, et voit apparaître ce qu’on appelle « l’atelier des dames » c’est-à-dire la direction de la maison par plusieurs femmes successives comme Jeanne Boivin, Juliette Moutard ou encore Germaine Boivin. Dès la période de création dirigée par Jeanne Boivin, l’épouse de René Boivin, se développe des formes plus arrondies et sphériques insistant sur le volume des pièces que l’on retrouve sur de nombreuses productions de Robert Davière. Ces caractéristiques géométriques voire architecturales sont typiques du style Art déco des années 1910 et 1920 très ancrées dans la maison Boivin et en partie présente chez Davière avec néanmoins des particularités dans le style du joaillier.

Le style de Davière

Le poinçon de Robert Davière est visible sur des bijoux Boivin de 1904 aux années 1980. Le style de ses bijoux est très reconnaissable, avec une véritable inspiration de la nature et de formes naturalistes, comme dans sa collection de boucles d’oreilles « Passementerie » datant des années 1950. Ses bijoux peuvent être inspirés de feuille de platane, de lilas ou encore d’ammonite, en contrepied du goût Art déco jusque-là emblématique de la maison Boivin.

Ainsi le style de Robert Davière est reconnaissable dans la production de cette maison aussi bien pour ses boucles d’oreilles que pour ses broches toujours très raffinées où les formes végétales ne sont là que pour sublimer la femme qui les porte.

Il a également traité les thèmes du corps et du vivant dans des collections plus tardives entre les années 1950 et 1980.

Les bijoux signés Davière présentent comme caractéristique commune d’utiliser des matériaux de qualité comme l’or et les pierres précieuses dont le diamant et le saphir : toujours dans une filiation stylistique avec la maison Boivin. Néanmoins, Robert Davière remet aussi au goût du jour l’utilisation des pierres semi-préciseuses.

La cote des bijoux Davière

Les créations de Robert Davière sont souvent estimées aux alentours de 10 000 euros. En effet la plupart de ses bijoux sont des boucles d’oreilles rarement adjugées en-deçà de 8 000 euros et certaines pièces atteignent les 12 000 euros comme une broche à motif végétal de l’époque René Boivin poinçonné par Robert Davière.

On peut aussi noter quelques ventes exceptionnelles. En 2009, une paire de clips d’oreilles Passementerie en saphirs et diamants sur une monture en or jaune, datant des années 1950 et portant le poinçon de maître de Robert Davière pour René Boivin, a été adjugée pour 27 400 euros.

Comment se déroule l'estimation de votre bien ?

Pour faire expertiser votre objet, c’est simple : effectuez une demande d’estimation gratuite via notre formulaire en ligne.
Nos commissaires priseurs et spécialistes vont étudier votre pièce sous toutes ses coutures grâce aux photos envoyées et vous feront une estimation de sa valeur en deux jours.
Tout se fait en trois étapes seulement 

Remplir le formulaire estimation

Nom, prénom, email, téléphone… Toutes les informations nécessaires pour que nos experts puissent vous recontacter suite à votre demande d’expertise d’objet.

Réponse en 48 heures

Une fois que nous avons reçu les éléments, nos commissaires priseurs réalisent l’expertise de votre bien et vous fournissent une première estimation en 48h. 

Joindre vos photos

Veillez à ce que les photographies soient nettes, de bonne qualité et prises sous tous les angles afin que nos experts puissent réaliser l’estimation de votre œuvre.