Home » Estimation, Cote et valeur artiste » 2 Potiers – Michelle & Jacques Serre

Estimation et cote des artistes 2 Potiers, Michelle & Jacques Serre

Les 2 Potiers est un couple de céramistes français, composé de Michelle Bargoin et Jacques Serre, en activité de 1956 à 1970. Les pièces des 2 Potiers sont essentiellement réalisées à Clermont-Ferrand, ville où le couple collabore aussi avec de nombreux architectes sur des projets d’aménagements en parallèle.

Estimation gratuite Michelle et Jacques Serre

Vous souhaitez  expertiser une œuvre de 2 Potiers, Michelle & Jacques Serre et recevoir son estimation ? Remplissez votre demande via notre formulaire. Faites estimer une œuvre de 2 Potiers, Michelle & Jacques Serre en quelques clics et recevez une réponse sous quelques jours. C’est gratuit et totalement confidentiel.

Qui sont les 2 Potiers ?

Les 2 Potiers est un couple de céramistes français, constitué de Jacques Serre, né en 1934 et mort en 2016, et de Michelle Bargoin, née en 1936. Jacques Serre est le fils de Gabrielle Rochard, une décoratrice, dessinatrice et céramiste. Après avoir grandi dans ce contexte artistique, Jacques Serre entre aux à l’École des Beaux-Arts de Clermont Ferrand. En parallèle, son amie et future femme Michelle Bargoin poursuit des études à l’École des Beaux-Arts de Bourges, où elle se spécialise dans la céramique sous le professorat de Jean Lerat, qui l’initie également au tournage.

De 1954 à 1955, Michelle Bargoin rejoint Jacques Serre aux Beaux-Arts de Clermont Ferrand. Ils débutent alors leur association artistique et se marient peu de temps après. Dans la région, le couple produit des pièces utilitaires, du petit mobilier et des sculptures signés « 2 Potiers ».

L’œuvre des 2 Potiers s’inscrit dans le mouvement français des années 1950, que ce soit par le renouvellement des formes, des couleurs ou des matériaux. Michelle Bargoin et Jacques Serre donnent une identité visuelle à leur création, reconnaissable par leurs contemporains.

Les 2 Potiers rencontrent un vif succès en enchaînant les expositions dès les années 1960. Les relations de la mère de Jacques Serre permet même au couple d’artistes d’exposer leurs créations chez Roche&Bobois.

En 1970, les 2 Potiers mettent officiellement fin à leur collaboration. Chacun poursuit son propre chemin. Michelle Bargoin s’oriente vers des œuvres de plus en plus architecturales tandis que Jacques Serre se consacre à la lave émaillée avant de déménager à Volvic.

L’œuvre des 2 Potiers

Dès leurs premières années de collaboration, les 2 Potiers s’intéressent à la superposition des émaux en utilisant des émaux mats et en travaillant le frottage. Cette approche leur permet de se distinguer de leurs contemporains. En parallèle, les 2 Potiers choisissent de faire de la palette chromatique et des procédés choisis leur fil conducteur.

De 1958 à 1969, les céramiques des 2 Potiers sont régulièrement exposées dans la boutique Roche&Bobois, boulevard Saint-Germain à Paris. Ce partenariat amène les 2 Potiers à produire du mobilier carrelé et une série de tables au plateau en lave émaillée. Plus encore, ils mettent au point la lampe Toupie qui les fait véritablement connaître. Ce modèle est produit en grand nombre et diffusé dans tout le pays à partir de 1961.

Les 2 Potiers et les architectes de Clermont-Ferrand

Dès leurs débuts, les 2 Potiers sont amenés à produire des pièces à des fins architecturales. A la fin des années 1950, l’architecte Paul Lanquette commande aux 2 Potiers une sculpture pour l’aménagement d’un centre de la Sécurité Sociale, à Clermont-Ferrand, dont l’inauguration est prévue pour 1960. A la même période, le duo reçoit une importante commande : l’aménagement de l’église Saint-Pierre-des-Minimes de la ville. Pendant trois ans, les 2 Potiers réalisent de nombreux autels, des sols ou des pièces décoratives pour le lieu.

Durant plusieurs années, les 2 Potiers travaillent ainsi avec des architectes de Clermont-Ferrand. Ils participent à de nombreux projets d’aménagements, comme la façade de l’agence EDF, le panneau d’une brasserie ou la Résidence Epires.

L’après « 2 Potiers »

Après la fin des 2 Potiers, Michelle Bargoin signe ses pièces Michell et se tourne vers la sculpture en grès. Elle réalise des sculptures monumentales pour le Siège de la Banque populaire du Massif central en 1979, puis pour un ensemble scientifique de Clermont-Ferrand. Elle met aussi en place un nouveau procédé technique : la métallisation de la terre cuite par projection de zinc ou de bronze en fusion. 

De son côté, Jacques Serre quitte Clermont-Ferrand pour la Corse, pendant quelques années, avant de s’installer à Volvic, en Auvergne. Il aménage un important atelier où il travaille la pierre de lave. Jacques Serre produit à la fois des pièces de grandes dimensions, destinées à diverses commandes, des pièces plus petites en lave émaillée et du mobilier.

Faire estimer gratuitement une œuvre des 2 Potiers, Michelle & Jacques Serre

Aujourd’hui, les œuvres des 2 Potiers sont peu fréquentes en ventes aux enchères. Le plus souvent, elles sont présentées dans la catégorie objets. Leurs estimations peuvent aller de 60 euros à 9 000 euros, en moyenne.

Les objets réalisés par les 2 Potiers sont estimés entre 60 euros et 9 000 euros, en moyenne. En avril 2022, un chaudron en céramique émaillée de 1959 est adjugé à 6 000 euros. En octobre 2022, un pichet de 1960 trouve acquéreur pour 1 800 euros. En mai 2023, un vinaigrier en céramique chamottée est adjugé à 2 400 euros.

Plusieurs pièces des 2 Potiers sont proposées dans la catégorie luminaire des ventes aux enchères. Elles sont estimées entre 200 euros et 9 000 euros. En mai 2021, une lampe Toupie de 1960 est adjugée à 7 000 euros. En janvier 2023, une autre lampe de 1960 est adjugée à 3 200 euros.

Il est aussi possible de trouver quelques pièces des 2 Potiers dans les catégories mobilier et sculpture des ventes aux enchères.

 

Estimation d’objet d’art en ligne : comment faire ?

L’expertise en ligne de votre objet se fait facilement, en trois étapes ! C’est gratuit et confidentiel.