Home » Estimation, Cote et valeur artiste » Abdur Rahman Chughtai

Estimation et cote de l'artiste Abdur Rahman Chughtai

Abdur Rahman Chughtai (1897-1975) est un artiste peintre et intellectuel pakistanais né le 21 septembre 1894 à Lahore. Il est considéré comme le premier artiste musulman moderne de son pays, titre pour lequel il a été récompensé et décoré. Son art unique influencé par la culture musulmane et la royauté moghole puise également dans l’Art nouveau et la miniature.

Estimation gratuite Abdur Rahman Chughtai

Vous souhaitez  expertiser une œuvre d’Abdur Rahman Chughtai et recevoir son estimation ? Remplissez votre demande via notre formulaire. Faites estimer une œuvre d’Abdur Rahman Chughtai en quelques clics et recevez une réponse sous quelques jours. C’est gratuit et totalement confidentiel.

Abdur Rahman Chughtai, une famille d'artistes

Deuxième fils de Karim Bukhsh, Abdur Rahman Chughtai est issu d’une famille majoritairement constituée d’artisans, de décorateurs et d’architectes. Son oncle lui apprend même l’art du naqqashi, qui consiste à graver les ustensiles en cuivre et en laiton, dans une mosquée de sa ville. Ainsi, lorsque Abdur Rahman Chughtai termine ses études à la Railway Technical School, c’est tout naturellement qu’il intègre la Mayo School of Arts de Lahore en 1911.Sa formation terminée, Chughtai exerce en tant que professeur de dessin et photographe pendant un temps, puis devient professeur principal en chromolithographie à cette même école. En parallèle, l’artiste commence à peindre dans un style oriental religieux des aquarelles et se lance dans la gravure.

Abdur Rahman Chughtai, acteur de la scène artistique moderne

La première peinture de Abdur Rahman Chughtai est publiée dans le magazine Modern Review en 1916, un papier anglais sur l’art et la culture modernes. Il est ensuite exposé à la Punjab Fine Art Society en 1920, puis à l’école indienne d’art oriental au cours de la même année.C’est pendant cette période que la notoriété de Abdur Rahman Chughtai devient de plus en plus grande. Toutefois, l’artiste commence à entamer des voyages à Londres dans le milieu des années 1930 pour développer ses compétences en gravure. Dans sa ville natale de Lahore, encore sous l’emprise britannique, Abdur Rahman Chughtai contribue à l’essor de la scène artistique moderne dans les traditions de l’art islamique, en totale opposition au style colonial britannique.

Abdur Rahman Chughtai, la partition de l'Inde

Pendant soixante ans d’activité, Abdur Rahman Chughtai produit pas moins de deux mille aquarelles, des milliers d’esquisses et près de trois cent eaux-fortes. Il réalise aussi des insignes, des couvertures de livres et des illustrations pour divers recueils de poèmes, des timbres ou bien des pièces de monnaie. Intellectuel renommé, Abdur Rahman Chughtai écrit aussi des articles et des nouvelles en rapport avec l’art.Avec la partition de l’Inde en 1947, Lahore devient pakistanaise et le Pakistan un pays à part entière, dont Abdur Rahman Chughtai est l’un des plus célèbres représentants. À une époque où la culture tente de retrouver ses racines, l’artiste propose un art musulman moderne, entre traditions islamiques et Art nouveau, en signe de rejet de l’esthétique britannique précédemment au pouvoir. Parmi ses sujets favoris, on note les contes et légendes du monde indo-islamique ainsi que le folklore du Pendjab, de la Perse et des Moghols, vestiges des invasions qui ont marqué Lahore depuis l’Empire moghol.Des peintures de Abdur Rahman Chughtai ont été offertes aux chefs d’État venus visiter le Pakistan, preuve de l’importance de son œuvre au sein de son pays. Il est d’ailleurs honoré du titre de Khan Bahadur en 1934 par l’Empire britannique d’Inde, puis reçoit en 1958 le prix Pride of Performance par le président pakistanais, et enfin le prix Hilal-i-Imtiaz, le croissant d’excellence du Pakistan, deux ans plus tard.

La cote des œuvres de Abdur Rahman Chughtai

Artiste curieux qui se plaît à explorer les différents domaines artistiques, de la même manière qu’il puise son inspiration dans plusieurs cultures, Abdur Rahman Chughtai est un célèbre représentant de l’art du Pakistan. En piochant dans l’Art nouveau, la miniature, l’art moghol et l’art islamique, Chughtai a réussi à créer un genre nouveau et unique qui s’inscrit pleinement dans l’art musulman moderne. Il est aussi l’un des plus grands peintres d’Asie du Sud, notamment pour avoir rejeté l’esthétique coloniale britannique.Abdur Rahman Chughtai a réalisé de très nombreuses eaux-fortes sur papier représentant le plus souvent des femmes ou des animaux, et dont les estimations varient entre 200 et 12 000 €. Les prix de vente dépassent régulièrement le plafond estimé, comme ce fut le cas de Villageoise ; La Romance ; Rompre ; Sous la Pluie, une eau-forte évaluée entre 9000 et 13 700 €, puis adjugée 31 430 € en 2013. En ce qui concerne les aquarelles et les illustrations à l’encre et à la gouache d’Abdur Rahman Chughtai, il faut compter entre 1000 et 80 000 €. Là aussi, les enchères mènent à des prix supérieurs puisque Arjuna en Vainqueur (1930), par exemple, est une aquarelle estimée entre 30 000 et 50 000 €, et adjugée 250 000 € en 2010.

Faites estimer une œuvre de Abdur Rahman Chughtai

Vous souhaitez faire expertiser une œuvre de Abdur Rahman Chughtai et recevoir son estimation ? Faites estimer une œuvre de Abdur Rahman Chughtai en quelques clics et recevez une réponse sous quelques jours. C’est gratuit et totalement confidentiel.

(Illus.) Abdur Rahman Chughtai – Musicien (vers 1925), eau-forte sur papier

En lien avec Abdur Rahman Chughtai

Estimation d’objet d’art en ligne : comment faire ?

L’expertise en ligne de votre objet se fait facilement, en trois étapes ! C’est gratuit et confidentiel.