Estimation et cote de l'artiste Antoine Mercié

Antoine Mercié (1845-1916) est un sculpteur et peintre français né à Toulouse. Il obtient sa reconnaissance de ses groupes sculptés aux thèmes patriotiques. Il fait partie de l’école dîtes toulousaine.

Estimation gratuite Antoine Mercié

Vous souhaitez  expertiser une œuvre de Antoine Mercié et recevoir son estimation ? Remplissez votre demande via notre formulaire. Faites estimer une œuvre de Antoine Mercié en quelques clics et recevez une réponse sous quelques jours. C’est gratuit et totalement confidentiel.

Qui est Antonin Mercié, sculpteur en art contemporain

 

Antonin Mercié  commence sa  formation à l’école des Beaux-Arts de Paris où il est l’élève d’Alexandre Falguière (1831-1900) et François Jouffroy (1806-1882). Le sculpteur apprend alors les bases de la sculpture, inspiré par ses professeurs profondément touchés par le patriotisme. 

Après avoir reçu le Prix de Rome en 1868, le sculpteur obtient une reconnaissance de Paris à Rome. Sa réalisation intitulée Thésée vainqueur du Minotaure contribue à sa participation au salon parisien.   Antoine Mercié est pensionnaire à la Villa Médicis depuis laquelle il transmet le plâtre de son David vainqueur de Goliath qui lui permet d’obtenir la médaille de première classe au salon de 1872. Le David reçoit tellement de succès qu’il devient une des images les plus diffusées dans les journaux illustrés. La statue est d’ailleurs éditée en plusieurs exemplaires de petites tailles puis en six dimensions différentes par le fondeur Barbedienne.

Dans ce même temps, le sculpteur réalise en 1874 son groupe sculpté Gloria Victis, d’une hauteur de deux mètres vingt qui finit par être installé en 1884 dans la cour d’honneur de l’Hôtel de Ville de Paris.

Par la suite, Antonin Mercié rentre à Paris où il s’installe au 15 avenue de l’Observatoire dans le sixième arrondissement de Paris. Le sculpteur est déjà célèbre et ses statues sont prisées par des institutions telles que le musée d’Orsay, Le Petit Palais ou encore le musée du Louvre.  En 1877, le sculpteur réalise un bas-relief intitulé Le Génie des arts. L’engouement pour ce bas-relief est tel qu’il finit par remplacer un Napoléon III d’ Antoine Louis Barye sur les guichets du Carrousel du palais du Louvre. 

En 1882, Antonin Mercié renouvelle le succès patriotique obtenu grâce à son bronze Gloria Victis avec le groupe Quand même !, et obtient sa place au salon. Deux exemplaires en bronze sont érigés à Belfort  et un exemplaire en marbre est installé dans le jardin des tuileries à Paris. Son succès est confirmé par l’emplacement de ses productions. Le sculpteur reçoit en 1885 une commande d’ornement pour la tombe de l’épouse de Charles Ferry et réalise un haut-relief en marbre. Antonin Mercié reçoit des commandes d’ordre divers allant du groupe sculpté au monument aux morts, faisant de lui un sculpteur polyvalent.

Les inspirations et influences artistiques du sculpteur Antoine Mercié

Antonin Mercié réalise de nombreuses œuvres sur les thèmes patriotiques qui deviennent, très vite,                            son domaine de prédilection. Le sculpteur représente des épisodes historiques de l’histoire française en s’inspirant de représentations d’ordre mythologique. Lorsqu’il représente David,  une de ses œuvres les plus connue, le sculpteur  fait preuve d’une minutie sans pareil dans les détails du visage du héros de la Bible.  Son bronze s’inspire du fameux David de Donatello. 

L’artiste réalise de nombreux bustes, des statuts et même des médaillons qui lui valent une médaille d’honneur à l’Exposition universelle de 1878. Il finit par enseigner le dessin et la sculpture à l’école  des Beaux-Arts où il forme de nombreux artistes du XXe siècle comme le célèbre Constantin Brancusi. 

Antonin Mercié se lance dans la peinture à partir de 1880, et reçoit une médaille au salon de 1883 avec une Vénus rousse sur le modèle de celle de Botticelli. Le sculpteur s’inscrit dans la catégorie des peintres de l’École toulousaine dont Alexandre Falguière en est le chef de file. L’artiste est reconnu pour ses décorations architecturales, telle que Le Génie des arts, et pour avoir ornée plusieurs monuments de France.

Antonin Mercié maîtrise, par un exercice minutieux, la forme et le rendu d’un drapé presque réaliste. Il utilise un bronze patiné pour réaliser son David et sculpte sur la base circulaire des motifs orientaux avec une précision impressionnante. Le sculpteur s’empare ensuite d’une action et il suppose un mouvement de retrait de l’épée de David ou bien son rangement dans le fourreau. La scène est à mi-temps entre le début et la fin de l’action rendant la sculpture dynamique malgré la symbolique de la scène représentée.

Faites estimer gratuitement une œuvre d’Antonin Mercié

Vous souhaitez faire expertiser une sculpture d’Antonin Mercié et recevoir son estimation ? Remplissez votre demande via notre formule en ligne. Faites estimer une sculpture d’Antonin Mercié en quelques clics et recevez une réponse sous quelques jours. C’est gratuit et totalement confidentiel ! 

(Illus.) Antoine Mercié, David, 1871, Bronze, Musée des Augustins, Toulouse.

Estimation d’objet d’art en ligne : comment faire ?

L’expertise en ligne de votre objet se fait facilement, en trois étapes ! C’est gratuit et confidentiel.