demo-attachment-40-Path-4

Carlo Bugatti (1856-1940), artiste fabricant italien

Carlo Bugatti (1856-1940), né à Milan le 16 février 1856, est un artiste protéiforme : à la fois ébéniste, décorateur, fabricant et créateur de mobilier, d’orfèvrerie et d’instruments de musique italien. Son style ancré dans l’Art nouveau européen se distingue par l’utilisation de marqueteries de cuivre, de nacre et de parchemin, mais également de bois exotiques.
demo-attachment-366-Path_1348
Œuvre de Carlo Bugatti

Carlo Bugatti, une notoriété précoce

Fils d’Amélia Salvoni et de Giovanni Bugatti, architecte et sculpteur à la fois animalier et de cheminées, Carlo Bugatti se dirige jeune vers une carrière artistique. Il intègre en 1875 l’académie des Beaux-Arts de la Brera à Milan, puis les Beaux-Arts de Paris un peu plus tard. Au terme de sa formation, il devient officiellement artisan d’art spécialisé dans la création de mobilier et l’ébénisterie, d’abord à Milan puis ensuite à Paris.
Si ses premiers travaux sont réalisés en Italie, ses premiers succès se font en France en 1888 quand il présente son travail à l’Exposition universelle de 1900 à Paris, et qu’il obtient une médaille d’argent. Carlo Bugatti est également récompensé en 1902 en présentant sa Salle de jeux et de conversations à la première exposition internationale d’art décoratif moderne de Turin. En bois et cuivre parcheminé, cette œuvre se présente comme une chaise dont la forme reproduit à l’échelle humaine la coquille d’un escargot, pourvue d’une enveloppe enluminée de petits insectes rouge et or. En dépit des controverses, Carlo Bugatti est récompensé par le Diplôme d’honneur, plus haute distinction du jury, pour avoir créé un mobilier moderne. Dès ses premiers travaux, Carlo Bugatti s’inscrit dans l’Art nouveau.

Carlo Bugatti, des influences orientales et asiatiques

Dès les années 1880 à Milan, Carlo Bugatti décore ses meubles avec des graphies inspirées soit de l’Orient, soit du Japon, ou bien des deux. Fasciné par les détails et la fantaisie, l’artiste s’amuse même à orner ses tiroirs de hiéroglyphes. Son Bureau de dame est l’un des meubles qui connaît le plus franc succès. L’artiste en créé des variantes qui sont encore éditées durant un long moment. Il réalise également pendant ces années un mobilier complet de chambre avec des motifs végétaux ainsi que des décorations aux inspirations japonaises et arabes, qu’il offre à sa sœur en guise de cadeau de mariage.
Très attaché à l’exotisme, Carlo Bugatti transmet dans ses œuvres un certain fantasme d’ailleurs, aussi bien dans le visuel que dans les matériaux employés, probablement inspiré du style mauresque. Plus que du mobilier utile, Bugatti tient à embellir les pièces de vie avec son style emprunté à l’Art nouveau qui est très présent en Europe à la fin du XIXe siècle. Celui-ci est reconnaissable, notamment, aux motifs de plantes et à la reproduction de petits insectes incrustés, typiques de ce courant.

Carlo Bugatti, vers de nouvelles formes d'artisanat

Curieux de nature, un trait qui le pousse certainement à l’explorer l’exotisme, Carlo Bugatti ne se limite pas à créer des meubles. Il dessine des instruments de musique et réalise des pièces d’argenterie et de joaillerie. Il est également attiré par la sculpture mais se cantonne finalement au mobilier conjugué à l’orfèvrerie.
Carlo Bugatti vend en 1904 sa fabrique milanaise et s’installe ensuite à Paris où les commandes affluent. À cette période, l’artiste réalise des pièces d’exception et développe davantage l’orfèvrerie pour réaliser du mobilier unique. Finalement, en 1910, Carlo Bugatti se retire à Pierrefonds dans l’Oise, ville dont il devient le maire lors de la Première Guerre mondiale. Mais en 1935, au crépuscule de sa vie, il déménage une dernière fois avec son épouse pour retrouver son dernier fils à Molsheim, en Alsace, où Ettore Bugatti (1881-1947) a installé le siège et site industriel Bugatti. L’artiste passe les dernières années entre son appartement, l’usine Bugatti à Molsheim et la villa Hardtmühle auprès des siens.

La cote des œuvres de Carlo Bugatti

Artiste polyvalent et talentueux, Carlo Bugatti a légué à ses fils le goût de l’art et l’attrait pour les pièces d’exception. Il laisse aux collections publiques du mobilier raffiné et exotique, unique à son époque et encore aujourd’hui. Si de nombreux musées possèdent les travaux de Bugatti, certaines de ses œuvres sont encore vendues aux enchères, comme en atteste un de ses bureaux signés adjugé à 1 071 570€ en 2007. Les prix oscillent grandement selon si le mobilier porte la signature de l’artiste ou non.
Les dessins de l’artiste, qu’il réalisait pour concevoir ses œuvres ou bien étaient des études de motifs d’architecture, sont estimés entre 80 et 1000€. Ses objets varient plutôt entre 500 et 60 000€, et concernent aussi bien des modèles d’applique de meuble que des miroirs ou de la vaisselle. Quant au mobilier, il faut compter entre 600 et 100 000€, bien que le prix puisse largement dépasser la moyenne selon le type de meuble, l’orfèvrerie, la période, la signature et l’état.

Faites estimer une œuvre de Carlo Bugatti

Vous souhaitez faire expertiser une œuvre de Carlo Bugatti et recevoir son estimation ? Remplissez votre demande via notre formulaire cliquant ici. Faites estimer une œuvre de Carlo Bugatti en quelques clics et recevez une réponse sous quelques jours. C’est gratuit et totalement confidentiel

(Illus.) Carlo Bugatti – Salle de jeux et de conversations et écritoire (1902), bois gainé de parchemin, rehauts peints et dorés, cuivre estampé

Comment se déroule l'estimation de votre bien ?

Pour faire expertiser votre objet, c’est simple : effectuez une demande d’estimation gratuite via notre formulaire en ligne.
Nos commissaires priseurs et spécialistes vont étudier votre pièce sous toutes ses coutures grâce aux photos envoyées et vous feront une estimation de sa valeur en deux jours.
Tout se fait en trois étapes seulement 

Remplir le formulaire estimation

Nom, prénom, email, téléphone… Toutes les informations nécessaires pour que nos experts puissent vous recontacter suite à votre demande d’expertise d’objet.

Réponse en 48 heures

Une fois que nous avons reçu les éléments, nos commissaires priseurs réalisent l’expertise de votre bien et vous fournissent une première estimation en 48h. 

Joindre vos photos

Veillez à ce que les photographies soient nettes, de bonne qualité et prises sous tous les angles afin que nos experts puissent réaliser l’estimation de votre œuvre.