demo-attachment-40-Path-4

Estimation Francisco de Goya : sa côte et ses peintures préromantiques

Qualifié de « génie visionnaire » de la peinture, l’artiste Francisco de Goya (1746 – 1828) est un artiste extrêmement novateur et révolutionnaire dans l’art pictural. Les plus célèbres œuvres du peintre et graveur espagnol sont marquées par son regard ironique, par la violence et la folie.

demo-attachment-366-Path_1348
GOYA Francisco - El_Tres_de_Mayo-min

La formation artistique du peintre espagnol Francisco de Goya

Francisco José de Goya y Lucientes, dit Francisco de Goya, est né en 1746 dans la région de Saragosse, en Espagne. Par son père maître doreur, il côtoie le monde artistique. En 1759, à treize ans, le jeune homme débute son apprentissage en intégrant l’Académie de dessin de sa ville, dans l’atelier de José Luzán. L’Académie royale des beaux-arts de Madrid le recale aux concours à deux reprises, en 1763 et en 1766. Francisco de Goya part en Italie, notamment à Rome, jusqu’en 1771. Il y découvre les chefs-d’œuvre de l’art italien. 

Francisco de Goya, peintre de cour néoclassique

De retour à Saragosse, précédé par sa notoriété grandissante, Francisco de Goya exécute des fresques religieuses. Déjà engagé intellectuellement, le peintre rejoint les cercles des Ilustrados, sensibles aux idées des Lumières. En 1773, il épouse Maria Josefa, sœur des peintres aragonais Ramon et Francisco Bayeu. Grâce à l’appui de ce dernier, le jeune artiste s’établit à Madrid pour travailler à la Fabrique royale de tapisseries. Les cartons réalisés pendant cette période représentent des scènes populaires, fort appréciées par la cour et les cercles aristocratiques. 

Nommé à la cour d’Espagne en 1775, Francisco de Goya devient peintre du roi Charles III en 1786, puis de son successeur Charles IV en 1788. Les commandes affluent, la gloire est assurée. Il exécute plusieurs portraits de membres de la haute société, dont Le Comte de Cabarrus, La Duchesse d’Osuna ou encore La Comtesse de Chinchon.

Cependant, suite à la Révolution française de 1789 dont le peintre partage certaines idées, Francisco de Goya se retrouve écarté de la cour. En 1792, une maladie le rend paralysé pendant un temps, et sourd. Il se consacre à de petits tableaux dont les thèmes portent sur la folie et la sorcellerie.

Francisco de Goya, un artiste résolument engagé

En 1799 parait Les Caprices de Francisco de Goya, un recueil de gravures à l’eau-forte et à l’aquatinte. L’artiste y dresse un constat satirique des tares humaines, des méchancetés et de la bêtise de la société espagnole fortunée. Des créatures morbides, des scènes persifleuses sur la vie madrilène y figurent.
À cette même période, Francisco de Goya peint La Famille de Charles IV. Dans ce grand portrait, le peintre ironise sur l’apparent faste de la royauté, en faisant preuve d’un réalisme cruel. Il peint en 1805 La Maja nue, son célèbre portrait d’une femme nue qui heurte les mœurs de l’Espagne catholique.

Cependant, en 1808, les troupes napoléoniennes envahissent l’Espagne. Francisco de Goya, témoin des violences sur le peuple espagnol, réalise alors la série d’eaux-fortes Les Désastres de la guerre. Ses tableaux El Dos de mayo et El Très de Mayo, compositions audacieuses et modernes, sont des hommages à la résistance espagnole. 

Francisco de Goya se réfugie à la campagne en 1820. Sur les murs de sa Quinta del Sordo (maison de campagne du sourd), il réalise les « peintures noires », des représentations de personnages horribles, tragiques et angoissés. Ces fresques ont été transférées sur toile. Les tableaux Le sabbat des sorcières, Deux vieillards mangeant de la soupe ou, pour le plus connu, Saturne dévore un de ses fils en sont issus

Fuyant la politique absolutiste de son pays, Francisco de Goya s’exile en France, à Bordeaux, en 1824. Il y décède en 1828.

Estimations des tableaux et des dessins du peintre Francisco de Goya

Ces dernières années, sur le marché de l’art, les œuvres de Francisco de Goya les plus vendues sont ses estampes. La réputation de l’artiste est telle que certaines de ses productions sont préemptées par de grands musées mondiaux. Cela a été le cas en 2022 pour le musée du Louvre. L’institution a déboursé 1 905 000 euros (frais inclus) pour acquérir deux dessins satiriques : La Femme demande des comptes au mari et La tante Chorriones allume le feu.
En 2018, une encre au pinceau, No llenas tanto la cesta a été adjugée pour 1 407 180 euros. Un dessin à la pierre noire, Loco, a été vendu au prix de 1 930 559 euros. Pour les prix plus modestes, les sanguines sur papier Mucho hay que chupar et Hasta la muerte ont été achetées respectivement à 1 200 euros et 2 200 euros. 

Concernant les peintures de Francisco de Goya, les portraits de Doña Maria Vicenta Barruso Valdés et de sa mère Doña Leonora Antonia Valdes de Barrusso ont été adjugés (prix au marteau) à 12 843 628 euros en 2023. En 2021, l’huile sur toile Une Danse sur une rive du fleuve Manzanares a été vendue pour la somme de 314 927 euros. L’année précédente, le tableau Hannibal le Conquérant voit l’Italie depuis les Alpes pour la première fois a atteint 1 362 937 euros à la vente.

Vous souhaitez faire expertiser un tableau de Francisco de Goya et recevoir son estimation. Remplissez votre demande via notre formulaire. Faites estimer une peinture de Francisco de Goya en quelques clics et recevez une réponse sous quelques jours. C’est gratuit et totalement confidentiel.

(Illus.) Francisco de Goya El Très de Mayo 1814

Comment se déroule l'estimation de votre bien ?

Pour faire expertiser votre objet, c’est simple : effectuez une demande d’estimation gratuite via notre formulaire en ligne.
Nos commissaires priseurs et spécialistes vont étudier votre pièce sous toutes ses coutures grâce aux photos envoyées et vous feront une estimation de sa valeur en deux jours.
Tout se fait en trois étapes seulement 

Remplir le formulaire estimation

Nom, prénom, email, téléphone… Toutes les informations nécessaires pour que nos experts puissent vous recontacter suite à votre demande d’expertise d’objet.

Réponse en 48 heures

Une fois que nous avons reçu les éléments, nos commissaires priseurs réalisent l’expertise de votre bien et vous fournissent une première estimation en 48h. 

Joindre vos photos

Veillez à ce que les photographies soient nettes, de bonne qualité et prises sous tous les angles afin que nos experts puissent réaliser l’estimation de votre œuvre.