demo-attachment-40-Path-4

Estimation de Frederic Leighton: sa cote et ses œuvres d’art contemporaine

Né en 1830 à Scarborough en Angleterre, Frederic Leighton est un peintre et sculpteur dont l’influence est notable durant le XIXe siècle. En effet, le peintre correspondait au mieux à l’époque victorienne propre à l’Angleterre.

demo-attachment-366-Path_1348
Frederick Leighton-min

Qui est de Frederic Leighton, peintre et aquarelliste d’art contemporain

Frederic Leighton est issu d’une famille de médecin, mais le jeune peintre choisit de s’orienter vers le domaine de l’art. Les premiers pas du peintre se font à Berlin où il s’inscrit, en montant sur son âge, à l’école des Beaux-Arts de Berlin. Il essuie une formation académique puis décide de rentrer à Londres où il suit un enseignement à l’Université College School.

En 1854, à l’âge de ving-quatre ans, Frederic Leighton se rend à Florence pour poursuivre le cursus de l’Académie des Beaux-Arts. Il s’imprègne alors de la sphère artistique italienne et observe de plus près les réalisations des grands maîtres de la Renaissance. L’année suivante, Leighton rentre à Paris et commence à s’intégrer auprès de grands noms de la sphère artistique française. Il rencontre Ingres (1780-1867),  Delacroix (1798-1863), Corot (1796-1875) et aussi Millet (1814-1875).

Après quelques années au cœur de la sphère artistique française, Frederick Leighton décide de retourner en Angleterre. À Londres, les mouvements artistiques ont évolué et Leighton se met à côtoyer les préraphaélites. Ce courant se traduit par une quête de l’idéal et de la perfection tout en s’éloignant des canons classiques. Lewis s’éloigne alors  de son traitement habituel, et adapte ses compositions en fonction des codes préraphaélites. 

Depuis son retour en Angleterre, l’artiste obtient une reconnaissance de plus en plus concrète auprès de la critique britannique. Son influence est si forte qu’il est élu en 1878 président de la Royal Academy. Frederick Leighton enseigne à des élèves comme Franck Dicksee (1853-1928), Alfred Gilbert (1854-1934), dessinateur sculpteur et orfèvre et pour le peintre Charles Édouard Perugini (1839-1918). Ces peintures se traduisent comme un étendard à l’Exposition de Paris en 1900 et conviennent parfaitement à l’esprit nostalgique de l’époque victorienne.

Frederick Leighton est nommé chevalier en 1978, puis baronnet en 1866. L’artiste est le premier britannique à se faire nommer pair du Royaume-Uni en 1896 et ce juste à la veille de sa mort. Pour son hommage, la Leighton House Museum retrace une part de son parcours artistiques et témoigne de son importance dans l’évolution ainsi que l’influence de la scène artistique britannique. Le musée contient un certain nombre de ses dessins et peintures et propose une partie de sa collection d’art privé comprenant des œuvres de maîtres anciens et de ses contemporains. Son intérieur est atypique puisqu’elle possède une décoration dans le style arabe.

Les inspirations artistiques de Frederic Leighton

Frederick Leighton débute de sa carrière dans une période où l’Angleterre met en avant son hégémonie à travers ses conquêtes passées. De ce fait les sujets et les thématiques de ses compositions traitent avec gloire le grand courant qu’est l’époque victorienne. Elle reflète la quête de l’âge d’or remontant en période de la Grèce et de l’arôme antique par exemple dans ses œuvres Clytie, Idylle et Filles ramassant des galets au bord de mer, Leighton emploie les codes du classicisme. Le peintre crée des images d’une grande finesse grâce à son don pour la subtilité, mais aussi pour les portraits.

Leighton met la figure humaine au centre de ses compositions, qu’il représente avec une grande vivacité et une expression qui transmet un large éventail d’émotions à ceux qu’il la contemple. C’est le cas par exemple avec la toile intitulée Devant la fontaine, ou une figure féminine se délaisse de son apparat de tissu avec une authenticité presque réelle. Son visage orienté vers la droite laisse apercevoir un profil fin et gracieux, aux cheveux blond vénitien sur le modèle des femmes grecques de l’Antiquité.

Lorsque Leighton représente des scènes historiques comme par exemple, Andromaque captive, l’artiste y crée une douceur et une atmosphère dégageant un calme qui lui est singulier. Sa palette de couleur s’apparente à celle des peintres du courant préraphaélite, qui tout en honorant Raphaël, tenter de s’en éloigner. Quand Leighton peint en 1895 June flamboyante, l’artiste use d’un orangé si vif que l’œil est directement attiré par la figure centrale dont l’apparat souligne avec subtilité, l’anatomie de la jeune nymphe.



Faites estimer gratuitement une œuvre de Frederic Leighton

Vous souhaitez faire expertiser un tableau de Frederick Leighton et recevoir son estimation ? Remplissez votre demande via notre formule en ligne. Faites estimer une œuvre de Frederick Leighton en quelques clics et recevez une réponse sous quelques jours. C’est gratuit et totalement confidentiel !

(Illus.) June flamboyante, 1895, peinture à l’huile, Porte Rico, Musée d’Art de Ponce.

Comment se déroule l'estimation de votre bien ?

Pour faire expertiser votre objet, c’est simple : effectuez une demande d’estimation gratuite via notre formulaire en ligne.
Nos commissaires priseurs et spécialistes vont étudier votre pièce sous toutes ses coutures grâce aux photos envoyées et vous feront une estimation de sa valeur en deux jours.
Tout se fait en trois étapes seulement 

Remplir le formulaire estimation

Nom, prénom, email, téléphone… Toutes les informations nécessaires pour que nos experts puissent vous recontacter suite à votre demande d’expertise d’objet.

Réponse en 48 heures

Une fois que nous avons reçu les éléments, nos commissaires priseurs réalisent l’expertise de votre bien et vous fournissent une première estimation en 48h. 

Joindre vos photos

Veillez à ce que les photographies soient nettes, de bonne qualité et prises sous tous les angles afin que nos experts puissent réaliser l’estimation de votre œuvre.