demo-attachment-40-Path-4

Estimation d’Henryk Siemiradzki: sa cote et ses œuvres d’art contemporaine

Né en 1843 dans la slobada de Novobelgorod (actuel village de Petchenegui en Ukraine), Henryk Siemiradzki est un peintre reconnu pour son style académique et ses représentations aux thématiques religieuses traitant de l’antiquité gréco-romaine.
demo-attachment-366-Path_1348
Henryk Siemiradzki-min

Qui est d’Henryk Siemiradzki, peintre et aquarelliste d’art contemporain

Fils d’un médecin militaire polonais, Henryk Siemiradzki né dans un milieu social plutôt aisé et reçoit une éducation stricte. Ses débuts dans la peinture sont étroitement liés au domaine de la science et des mathématiques. Il entre à l’école de Kharkov où il suit l’enseignement d’un disciple de Karl Briullov (1799-1852), grand maître du classicisme en Russie, Dmitri Ivanovitch Bespertchi. Par la suite il rentre à l’université de Kerkhove en section mathématique et physique mais poursuit son apprentissage en peinture auprès de Bespertchi.

Plus tard, Siemiradzki abandonnera ses études scientifiques une fois l’obtention de son diplôme. Dans les années 1864 à 1870, Henryk Siemiradzki s’installe à Saint-Pétersbourg afin de suivre le cursus artistique de l’Académie impériale des arts. L’artiste découvre alors la rigueur du courant classique et s’en approprie les codes. 

Grâce à une subvention de l’Académie, Henryk Siemiradzki part pour Munich où il étudie auprès de Karl von Piloty (1826-1886). Le peintre finit par quitter Munich pour partir et déménager à Rome en 1871. Après ce voyage l’artiste rentre en 1873 à Saint-Pétersbourg où il reçoit le titre d’académicien de l’Académie Impériale. Il s’insère aussi au cœur des sphères artistiques russes et devient l’un des membres de la Société des Artistes de peinture historique à Moscou. 

Henryk Siemiradzki  travaille ensuite de 1876 à 1879 sur les fresques de la cathédrale du Christ Sauveur à Moscou. Le résultat laisse entendre que son apprentissage auprès des grandes figures de la peinture classique russe n’a pas été anodin. Il exploite d’ailleurs, en 1876, ce talent dans la réalisation d’une de ses toiles les plus connues intitulée Les torches de Néron qu’il offre en don au Musée National polonais de Cracovie. 

À partir de 1893, Henryk Siemiradzki travaille sur deux grands tableaux pour le musée historique d’État de Moscou. Nombreuses de ses œuvres sont exposées dans les musées de l’Empire russe surtout en Pologne, en Russie et en Ukraine.

Les inspirations artistiques d’Henryk Siemiradzki

Henryk Siemiradzki est d’abord influencé par son enseignement reçu par Dmitri Ivanovitch Bespertchi, l’un des maîtres de la peinture classique russe. La plupart de ces représentations traitent de scènes de l’Antiquité ou encore des compositions présentant la vie des premiers chrétiens. Siemiradzki peint également des portraits et des paysages aux allures utopiques qu’il ajuste à une lumière particulièrement ensoleillée.

Henryk Siemiradzki participe aussi à des projets de décoration comme les fameux rideaux peints du théâtre Juliusz Słowacki de Cracovie et pour le théâtre de Lwow. Cette complémentarité dans son art, aliénant décoration et peinture classique, fait que le peintre accorde une importance inévitable au détail révélant ainsi son sens de l’authenticité. Dans sa toile intitulée Les torches de Néron, Siemiradzki laisse au spectateur l’impression d’une action en plein déroulement. Il témoigne aussi d’une recherche et d’une culture affirmée de l’Antiquité à travers la représentation des costumes ainsi que de l’architecture de l’époque. 

Siemiradzki use d’une palette chromatique digne de la peinture académique avec un respect de la composition rendant ses scènes religieuses presque aussi précises que les écrits. Lorsqu’il peint en 1897 la toile intitulée Dircé chrétienne dans le cirque de Néron, le peintre applique du rouge pour les figures importantes ainsi que dans la représentation du sang. L’œil du spectateur est donc dirigé par l’importance des événements. 

Faites estimer gratuitement une œuvre d’Henryk Siemiradzki

Vous souhaitez faire expertiser un tableau d’Henryk Siemiradzki et recevoir son estimation ? Remplissez votre demande via notre formule en ligne. Faites estimer une œuvre d’Henryk Siemiradzki en quelques clics et recevez une réponse sous quelques jours. C’est gratuit et totalement confidentiel !

(Illus.) Les torches de Néron, 1876, huile sur toile, 385cm x 704cm, Pologne, Musée national de Cracovie.

Comment se déroule l'estimation de votre bien ?

Pour faire expertiser votre objet, c’est simple : effectuez une demande d’estimation gratuite via notre formulaire en ligne.
Nos commissaires priseurs et spécialistes vont étudier votre pièce sous toutes ses coutures grâce aux photos envoyées et vous feront une estimation de sa valeur en deux jours.
Tout se fait en trois étapes seulement 

Remplir le formulaire estimation

Nom, prénom, email, téléphone… Toutes les informations nécessaires pour que nos experts puissent vous recontacter suite à votre demande d’expertise d’objet.

Réponse en 48 heures

Une fois que nous avons reçu les éléments, nos commissaires priseurs réalisent l’expertise de votre bien et vous fournissent une première estimation en 48h. 

Joindre vos photos

Veillez à ce que les photographies soient nettes, de bonne qualité et prises sous tous les angles afin que nos experts puissent réaliser l’estimation de votre œuvre.