demo-attachment-40-Path-4

Estimation Jean-Baptiste van Loo : sa côte et ses peintures de portraits et d’histoire

Fils du peintre Louis-Abraham van Loo, Jean-Baptiste van Loo (1684 – 1745) fait partie d’une dynastie d’artistes d’origine néerlandaise. Il est particulièrement réputé pour ses portraits, ses scènes de genre et ses peintures d’histoire.

 

demo-attachment-366-Path_1348
Van Loo Jean-Baptiste -min

L’apprentissage artistique de Jean-Baptiste van Loo

Né à Aix-en-Provence, Jean-Baptiste van Loo est initié très tôt à la peinture par son père Louis-Abraham van Loo. Ce dernier est le fils de Jacob van Loo, peintre néerlandais reconnu pour ses scènes mythologiques et bibliques. Rapidement, Jean-Baptiste van Loo accompagne son père dans ses voyages au sud de la France. En 1706, le jeune artiste découvre les œuvres de Pierre Puget à l’Arsenal de Toulon. Jean-Baptiste van Loo débute sa carrière de peintre en acceptant des commandes des portraits. Il se marie avec Marguerite Lebrun, à qui il enseigne l’art de la miniature. 

Fuyant l’invasion de la ville en 1707 par le duc de Savoie lors de la guerre de Succession d’Espagne, Jean-Baptiste van Loo retourne à Aix-en-Provence. Il y réalise des tableaux religieux, ainsi que deux plafonds de la maison de campagne du commissaire général des guerres Simon Lenfant. À cette période, le peintre exécute notamment une Annonciation pour les jacobins, L’Agonie de saint Joseph pour l’église de la Madeleine et un portrait de François de Mailly, archevêque d’Arles.

Jean-Baptiste van Loo, peintre reconnu par la Cour

La notoriété de Jean-Baptiste van Loo ne cesse de croitre. Le peintre est invité à la cour de Monaco pour y réaliser des portraits de la famille Grimaldi et de la société mondaine.

Dès l’année 1912, Jean-Baptiste van Loo voyage en Italie, à Turin. Il y emmène son jeune frère, le peintre Carle van Loo, ainsi que ses fils Louis-Michel, François et Charles Amédée Philippe van Loo. Son talent l’amène à rencontrer le prince de Carignan, cousin et gendre du roi Victor Amédée de Savoie. Celui-ci devient son mécène, lui permettant de séjourner à Rome. Par la suite, le prince loge Jean-Baptiste van Loo et sa famille dans son hôtel parisien, en 1720. Ainsi débutent les honneurs de la haute société comme de la royauté. Jean-Baptiste van Loo exécute notamment le portrait du banquier John Law, connu pour son invention du billet de banque.

Jean-Baptiste van Loo se voit attribuer des commandes par son protecteur telle sa toile Le Triomphe de Galathée. Pour l’église de Saint-Germain-des-Prés, il peint Saint Pierre délivré de la prison par un ange. Présenté à la Cour, Jean-Baptiste van Loo réalise des peintures pour le Régent, le duc Philippe d’Orléans. Le roi Louis XV lui commande ensuite deux portraits. En 1731, Jean-Baptiste van Loo est reçu à l’Académie royale de peinture et de sculpture. Le peintre présente son tableau Diane et Endymion, considéré comme l’un de ses chefs-d’œuvre. 

Parmi les élèves de Jean-Baptiste van Loo figurent Jean Siméon Chardin, Françoise Duparc ou encore Pierre Charles Trémolières. Son jeune frère et ses enfants ont également bénéficié de ses conseils. Son fils Louis-Michel van Loo deviendra premier peintre du roi d’Espagne tandis que son autre fils Charles-Amédée sera nommé auprès du roi de Prusse.

Le retour à Aix-en-Provence de l’artiste Jean-Baptiste van Loo

En 1737, Jean-Baptiste van Loo présente au Salon sa peinture Le Bain de Diane, exécutée pour le prince de Carignan. Le succès est minime par rapport à celui de Carle van Loo. Le thème mythologique, pourtant en vogue à cette époque, ne séduit pas autant que les peintures de son jeune frère.  

À Londres de 1738 à 1742, l’artiste y retrouve la gloire. Il est recherché par la société pour ses portraits. Il réalise notamment celui de William Murray, comte de Mansfield, et celui d’Augusta de Saxe-Gotha, princesse de Galles, et de sa famille.
Jean-Baptiste von Loo se retire ensuite à Aix-en-Provence pour des raisons de santé où il continue de peindre jusqu’à sa mort, en 1745, à l’âge de soixante-et-un ans. Durant cette période, l’artiste peint les portraits de la princesse de Carignan, du comte de Brue ou encore du prince Dom Philippe.

Estimations des tableaux et des dessins du peintre Jean-Baptiste van Loo

Sur le marché de l’art, les prix des tableaux de Jean-Baptiste van Loo se situent entre 1 500 euros et 175 000 euros. En 2020, le tableau Portrait d’un acteur de Jean-Baptiste van Loo a été vendu au prix de 58 000 euros, somme la plus importante obtenue ces dernières années. Plus récemment, le portrait de Madame Marie Justine Benoit Duronceray Favart a été vendu 4 023 euros en 2022. Le propriétaire de l’huile sur toile La Flagellation du Christ à la colonne a quant à lui obtenu 9 453 euros pour la vente du tableau en 2019.  

Peu de dessins ou d’aquarelles ont été mis en vente. En 2014, un dessin représentant Une Femme nue assise, exécuté à la craie sur papier, a cependant été vendu à 5 377 euros.

Vous souhaitez faire expertiser un tableau de Jean-Baptiste van Loo et recevoir son estimation. Remplissez votre demande via notre formulaire. Faites estimer une peinture de Jean-Baptiste van Loo en quelques clics et recevez une réponse sous quelques jours. C’est gratuit et totalement confidentiel.

(Illus.) Jean-Baptiste van Loo Le Bain de Diane



Comment se déroule l'estimation de votre bien ?

Pour faire expertiser votre objet, c’est simple : effectuez une demande d’estimation gratuite via notre formulaire en ligne.
Nos commissaires priseurs et spécialistes vont étudier votre pièce sous toutes ses coutures grâce aux photos envoyées et vous feront une estimation de sa valeur en deux jours.
Tout se fait en trois étapes seulement 

Remplir le formulaire estimation

Nom, prénom, email, téléphone… Toutes les informations nécessaires pour que nos experts puissent vous recontacter suite à votre demande d’expertise d’objet.

Réponse en 48 heures

Une fois que nous avons reçu les éléments, nos commissaires priseurs réalisent l’expertise de votre bien et vous fournissent une première estimation en 48h. 

Joindre vos photos

Veillez à ce que les photographies soient nettes, de bonne qualité et prises sous tous les angles afin que nos experts puissent réaliser l’estimation de votre œuvre.