demo-attachment-40-Path-4

Estimation Joseph-Ferdinand Lancrenon : sa côte et ses peintures mythologiques et historiques

Réputé pour ses toiles portant sur des thèmes mythologiques, religieux et historiques, Joseph-Ferdinand Lancrenon (1794 – 1874) se situe dans la lignée du peintre Anne-Louis Girodet. L’artiste s’est également distingué dans des fonctions administratives en tant que directeur d’institutions culturelles dans sa région natale.

demo-attachment-366-Path_1348
Lancrenon Joseph -min

Du néoclassicisme au romantisme, Joseph-Ferdinand Lancrenon comme peintre du XIXe siècle

Fils de cultivateur, Joseph-Ferdinand Lancrenon est né en 1794 dans le Doubs, à Lots. Il rejoint Paris très jeune, conduit par sa sœur aînée. À treize ans, en 1807, le garçon commence son apprentissage dans l’atelier du peintre néo-classique François-André Vincent. Il poursuit sa formation chez le peintre et illustrateur Anne-Louis Girodet en 1809, à l’École des beaux-arts de Paris. Estimé par son maître, le jeune et brillant élève devient son collaborateur sur certaines de ses grandes œuvres. Il y apprend avec application les règles de la composition académique et il se perfectionne dans l’étude du dessin. Encouragé par son professeur, Joseph-Ferdinand Lancrenon s’inspire des grandes peintures anciennes, et lit les classiques de la littérature latine.

Contemporain de Théodore Géricault, Joseph-Ferdinand Lancrenon se lie d’amitié avec les artistes Horace Vernet, François Joseph Heim et François-Edouard Picot. En 1813, il présente sans succès son tableau Mort de Jacob au concours artistique du prix de Rome. 

En 1816, son tableau Aenone refusant de secourir Pâris au siège de Troie, réalisé pour le prix de Rome, est remarqué pour la finesse de son exécution. Le premier prix est pourtant attribué à Antoine Jean-Baptiste Thomas devant Joseph-Ferdinand Lancrenon, à un suffrage de différence. Avec ce sujet imposé, ce tableau annonce la reconnaissance pour le jeune peintre de la part de ses pairs. Joseph-Ferdinand Lancrenon, soutenu par son maître Anne-Louis Girodet et par ses amis indignés qu’il n’ait pas remporté le premier prix, est récompensé par le comte de Forbin. Celui-ci lui commande la toile Tobie rendant la vue à son père. Le peintre expose pour la première fois au Salon de Paris en 1819 avec ce même tableau. Il y montrera régulièrement ses œuvres jusqu’en 1845. 

En 1824, Joseph-Ferdinand Lancrenon expose au Salon le Fleuve Scamandre, présenté sous le titre Une Jeune Fille allant trouver le fleuve Scamandre. Ce tableau représente, comme l’indique son titre, une jeune fille dévêtue, un long voile posé sur sa chevelure, accueillie par le dieu Scamandre, les pieds dans ses eaux. Ce tableau est acclamé par les peintres classiques de l’époque. Ces derniers, comme indiqué dans les Annales du musée et de l’école moderne des Beaux-Arts présentant les œuvres exposées au Salon du Louvre, en soulignent « la finesse du pinceau » et « la douceur de l’expression ». Par la suite, Joseph-Ferdinand Lancrenon se révèle comme dessinateur. Il exécute de nombreuses lithographies. 

En 1834, marqué et affaibli par la mort d’Anne-Louis Girodet dix ans auparavant, Joseph-Ferdinand Lancrenon regagne la Franche-Comté. 

Retour au pays pour le peintre Joseph-Ferdinand Lancrenon

Joseph-Ferdinand Lancrenon reste fortement attaché à sa région natale. Il y dirige le musée de Besançon dès son retour. En effet, il devient le premier directeur conservateur de cette institution devenue alors publique à partir de l’année 1834. De 1840 à 1872, il occupe également les fonctions de directeur à l’école de dessin de Besançon. Ces occupations administratives et pédagogiques l’accaparent et la peinture est reléguée au second plan. Joseph-Ferdinand Lancrenon exécute cependant des tableaux religieux pour les églises de la ville. Il peint également des portraits des membres de sa famille et de quelques personnalités. 

L’artiste est nommé chevalier de la Légion d’honneur en 1860. Actif et engagé dans plusieurs institutions, il est également membre de l’Académie des beaux-arts, de l’Académie des sciences de Besançon, de la Société d’émulation du Doubs et de la Société d’émulation du Jura.

La côte de l’œuvre du peintre Joseph-Ferdinand Lancrenon

Sur le marché de l’art, les dessins de Joseph-Ferdinand Lancrenon apparaissent plus fréquemment que ses tableaux. En 2022, une huile sur toile Orythie enlevée par Borée a été adjugée à 5 500 euros. Ce tableau serait la version préparatoire de la fresque commandée pour un salon de la duchesse de Berry, au pavillon de Marsan du palais des Tuileries. Alphée et Aréthuse, œuvre de même dimension présentée au Salon de 1831, a été vendue 10 000 euros en 2020. De plus grand format, son tableau Jupiter et Mercure chez Philémon et Baucis, présenté, mais non retenu, au concours du prix de Rome en 1818, a atteint la somme de 14 000 euros en 2020. 

Parmi les dessins de Joseph-Ferdinand Lancrenon, une étude de tête « Hector » a été vendue au prix de 2 000 euros en 2021. En 2013, un dessin représentant un jeune homme tenant des rennes a été adjugé à 2 500 euros. En 2016, deux études au crayon et au fusain obtenaient respectivement 1 300 euros (Étude pour la figure de Zeus) et 600 euros (Étude pour un vieil homme en toge).
Récemment, certains de ses dessins au fusain ou au crayon n’ont pas trouvé d’acquéreur. 

Vous souhaitez faire expertiser un tableau de Joseph Lancrenon et recevoir son estimation. Remplissez votre demande via notre formulaire; Faites estimer un tableau de Joseph-Ferdinand Lancrenon en quelques clics et recevez une réponse sous quelques jours. C’est gratuit et totalement confidentiel.

(Illus.) Joseph-Ferdinand Lancrenon Orythie enlevée par Borée, huile sur toile 1822

Comment se déroule l'estimation de votre bien ?

Pour faire expertiser votre objet, c’est simple : effectuez une demande d’estimation gratuite via notre formulaire en ligne.
Nos commissaires priseurs et spécialistes vont étudier votre pièce sous toutes ses coutures grâce aux photos envoyées et vous feront une estimation de sa valeur en deux jours.
Tout se fait en trois étapes seulement 

Remplir le formulaire estimation

Nom, prénom, email, téléphone… Toutes les informations nécessaires pour que nos experts puissent vous recontacter suite à votre demande d’expertise d’objet.

Réponse en 48 heures

Une fois que nous avons reçu les éléments, nos commissaires priseurs réalisent l’expertise de votre bien et vous fournissent une première estimation en 48h. 

Joindre vos photos

Veillez à ce que les photographies soient nettes, de bonne qualité et prises sous tous les angles afin que nos experts puissent réaliser l’estimation de votre œuvre.