demo-attachment-40-Path-4

Estimation des œuvres de Karel Appel : sa cote et ses œuvres

A la fois peintre et sculpteur, Karel Appel est également l’un des membres fondateurs du groupe CoBrA. Ses œuvres, influencées par l’univers enfantin, reflètent son intérêt pour l’art spontané et naïf. Depuis sa disparition en 2006, la cote des œuvres de Karel Appel connait un véritable rebond sur le marché de l’art.

demo-attachment-366-Path_1348

Qui est Karel Appel ?

Christiaan Karel Appel est né le 25 avril 1921 à Amsterdam et mort le 3 mai 2006 à Zurich. Peintre et sculpteur néerlandais, il commence à peindre à l’âge de quatorze ans. Entre 1940 et 1943, Karel Appel étudie à l’Académie royale des Beaux-Arts d’Amsterdam.

Trois ans plus tard, il expose ses œuvres pour la première fois à Groningue, aux Pays-Bas, dont l’influence évoque les travaux de Pablo Picasso, Henri Matisse et Jean Dubuffet.

Karel Appel est aussi connu pour être l’un des membres fondateurs du groupe CoBrA, créé à Paris en 1948, avant d’être dissous en 1951.

Artiste voyageur, Karel Appel vit dans plusieurs pays, comme au Mexique, aux États-Unis ou au Brésil, ce qui lui permet de développer une réputation internationale. En 1950, il choisit de s’installer en France. A cette époque, son travail est vivement soutenu par des critiques – tels que Michel Tapié et Michel Ragon – qui définissent son travail comme l’équivalent européen de l’Expressionnisme abstrait américain.

En prônant l’expression gestuelle, Karel Appel se réfère à Vincent Van Gogh et à la figuration expressionniste. Cette gestuelle se veut primitive et enfantine, à travers l’utilisation de couleurs vives et provocantes.

Karel Appel et le groupe CoBrA

Karel Appel est l’un des membres fondateurs du groupe CoBrA, créé à Paris en 1948. Ce groupe, composé d’artistes tels que Asger Jorn ou Pierre Alechinsky, propose de dépasser des mouvements en vigueur à l’époque, comme l’Art abstrait, alors considéré trop rigide et rationnel.

Les artistes de ce groupe valorisent un art à la fois spontané et expérimental. Ils utilisent un ensemble de pratiques héritées du Primitivisme, tout en s’intéressant et en s’inspirant des dessins d’enfants et de l’art des fous.

Le groupe CoBrA, fondé au même moment que la Compagnie de l’Art Brut de Jean Dubuffet, s’inscrit dans un courant de contre-culture. Ses adeptes rejettent toutes valeurs déjà établies et proposent de se libérer des conventions pour revendiquer « la spontanéité du naïf ».

En 1949, Karel Appel et les autres artistes CoBrA participent à une exposition collective au Stedelijk Museum d’Amsterdam. Cet évènement suscite alors de nombreuses critiques dans le public et dans la presse. Dans la foulée, la fresque Questionner les enfants que Karel Appel réalise pour l’Hôtel de Ville d’Amsterdam créé la controverse : l’œuvre est alors couverte pendant une dizaine d’années. C’est à ce moment que Karel Appel décide de déménager pour s’établir à Paris en 1950, avant de voyager au Mexique, aux États-Unis, au Brésil et en Italie.

Le style personnel de Karel Appel

Dès ses débuts, et jusqu’à son décès en 2006, Karel Appel affirme son style spontané et exubérant, flirtant même avec l’abstraction dans les années 1970.

Dans les années 1980, Karel Appel opère un renouveau pictural qu’il met à l’honneur avec un ensemble de grands polyptiques.

Les toiles de Karel Appel sont très souvent inspirées par l’enfance et l’imaginaire qui s’en rapproche. L’artiste choisit ainsi des couleurs fortes et défigurées. À propos de son œuvre, Karel Appel déclare : « Le premier stade, rouge et jaune, est toujours beau… C’est lorsqu’il s’agit d’en contrôler le bien-fondé que s’ouvre une cruelle dialectique. De l’antagonisme naît le doute. Une toile n’est pas le résultat d’une recherche systématique mais d’une aventure pleine d’angoisse. »

En parallèle, Karel Appel réalise plusieurs sculptures, alternant entre des bricolages CoBrA et des immenses installations baroques. Tout comme dans sa peinture, il intègre un aspect ludique.

L’évolution stylistique de Karel Appel

Le plus souvent, Karel Appel utilise du bois brut, ou peu travaillé, qu’il peint de couleurs vives pour donner du mouvement et de l’énergie à son œuvre.

Les premières œuvres de Karel Appel se caractérisent par leur aspect vif et joyeux ; elles évoquent l’univers enfantin. Les œuvres réalisées à la fin de sa carrière sont bien différentes, elles sont davantage dramatiques bien qu’elles soient toujours expressives, dans le geste tout comme dans les formes.

Faire estimer gratuitement une œuvre de Karel Appel

Depuis la disparation de l’artiste en 2006, sa cote sur le marché de l’art connait un regain d’intérêt, notamment pour les œuvres issues de la période CoBrA. En 2016, plusieurs œuvres de Karel Appel sont alors vendues à plus de 700 000 euros. Dans les ventes aux enchères, l’adjudication s’élève parfois au double des estimations initiales.

Les peintures de Karel Appel, essentiellement réalisées avec de l’acrylique, sont très appréciées en ventes aux enchères. Leurs estimations oscillent entre 10 000 euros et plus de 500 000 euros. En effet, le prix de vente de certaines œuvres de Karel Appel surpasse toutes les estimations. En 2002, l’huile sur toile Women, Children, Animals, datée de 1951, est adjugée à 746 232 euros. Plus récemment, en 2019, l’œuvre The Fall est vendue à 81 250 euros.

Inspirées des arts primitifs et naïfs, les estampes de Karel Appel sont en grande majorité des lithographies. Elles présentent des personnages amorphes colorés à partir d’une palette vive. Leurs estimations peuvent débuter à 30 euros et monter jusqu’à 40 000 euros.

Les dessins de Karel Appel sont également très recherchés sur le marché de l’art. Bien qu’il utilise beaucoup la gouache, l’artiste s’intéresse beaucoup aux techniques mixtes. Les estimations de ces dessins oscillent entre 100 euros et 240 000 euros.

Enfin, les sculptures de Karel Appel sont ses créations les plus rares en ventes aux enchères. Très colorées, elles reprennent parfois les figures enfantines de ses peintures ou de ses dessins. Les prix de vente des sculptures de Karel Appel se situent entre 100 euros et 260 000 euros.

Vous souhaitez faire expertiser une oeuvre de Karel Appel et recevoir son estimation ? Remplissez votre demande via notre formulaire en ligne. Faites estimer une œuvre de Karel Appel en quelques clics et recevez une réponse sous quelques jours. C’est gratuit et totalement confidentiel !

Comment se déroule l'estimation de votre bien ?

Pour faire expertiser votre objet, c’est simple : effectuez une demande d’estimation gratuite via notre formulaire en ligne.
Nos commissaires priseurs et spécialistes vont étudier votre pièce sous toutes ses coutures grâce aux photos envoyées et vous feront une estimation de sa valeur en deux jours.
Tout se fait en trois étapes seulement 

Remplir le formulaire estimation

Nom, prénom, email, téléphone… Toutes les informations nécessaires pour que nos experts puissent vous recontacter suite à votre demande d’expertise d’objet.

Réponse en 48 heures

Une fois que nous avons reçu les éléments, nos commissaires priseurs réalisent l’expertise de votre bien et vous fournissent une première estimation en 48h. 

Joindre vos photos

Veillez à ce que les photographies soient nettes, de bonne qualité et prises sous tous les angles afin que nos experts puissent réaliser l’estimation de votre œuvre.