demo-attachment-40-Path-4

Estimation Mado Jolain, l’une des plus grandes céramistes françaises du XXème siècle

Mado Jolain est considérée comme l’une des plus grandes céramistes françaises du XXème siècle. Sa production suit la mode de son temps, se concentrant principalement sur la maison et les arts de la table, avec des décors émaillés de plus en plus stylisés.

demo-attachment-366-Path_1348

L'histoire de Mado Jolain, céramiste de talent

Mado Jolain commence ses études sous l’Occupation à l’École des Arts Décoratifs de Paris et aux ateliers de dessin et de sculpture de la Grande Chaumière. Elle réalise ses premiers essais de céramiste dans le four d’un atelier de céramique utilitaire du XIVème arrondissement.

D’abord inspirée par l’art populaire, très en vogue dans les arts décoratifs de l’après-guerre, elle se tourne vers la production de poteries utilitaires à partir de 1946, au sein de son propre atelier. Ses premières pièces reprennent alors des motifs et formes inspirés des arts populaires français, à l’instar de représentations du Christ en céramique, ou de pichets rustiques. Dès 1948, les créations de l’atelier Mado Jolain sont exposées au Salon des Ateliers d’Art décoratif.

Les céramiques Mado Jolain sont par la suite diffusées dans les magasins de décoration et d’arts de la table, mais aussi au sein de la boutique Primavera du Printemps. Ses services de table sont marqués par un style plutôt champêtre, tout en suivant la mode des années 1950, qui était aux services à orangeade, apéritif ou café. Son travail, de plus en plus reconnu, fait l’objet de nombreuses citations dans des revues comme Arts et décoration en 1952 et Mobilier et Décoration en 1949, 1953, 1955 et 1956.

Les pièces et la cote de Mado Jolain

Faisant suite à l’installation de l’artiste sur les bords de la Marne en 1958, l’œuvre de Mado Jolain évolue vers des modèles pour le jardin ou la terrasse. Les formes s’épurent et l’émaillage s’unifie, les perforations devenant les seules décorations réalisées après cuisson. Mado Jolain développe alors des séries de céramiques pour le jardin avec cache-pots à trous inspirés des braseros traditionnels en grès. L’artiste ne travaillant pas seule, Michel Lanos est le tourneur qui a le plus contribué à la création des séries de cache-pots, faisant vivre l’atelier et apportant une touche nouvelle au style de Mado Jolain. L’artiste développe aussi une production de « fleurs de terre » : ces dernières témoignent de son intérêt pour l’étude de la structure des formes botaniques : sans copier les fleurs, elle les suggère dans leur nature, leur conférant un potentiel de surprise poétique.

Son activité de céramiste s’arrête alors en 1970, son exposition à la galerie Folklore à Lyon demeurant la dernière de sa carrière.

Aujourd’hui, les pièces de Mado Jolain sont fréquemment présentées dans de prestigieuses maisons de ventes : si la cote de l’artiste dans la typologie des pichets tronconiques des années 1950 s’élève à environ 500 euros, certaines pièces telles que des cache-pots des années 1960 connaissent une adjudication plus importante. En effet, l’un d’entre eux a été adjugé 2400 euros en décembre 2017.

Vous souhaitez faire expertiser une œuvre de Mado Jolain et recevoir son estimation ? Remplissez votre demande via notre formulaire en cliquant ici. Estimez vos céramiques de Mado Jolain en quelques clics et recevez une réponse sous quelques jours. C’est gratuit et totalement confidentiel.

Comment se déroule l'estimation de votre bien ?

Pour faire expertiser votre objet, c’est simple : effectuez une demande d’estimation gratuite via notre formulaire en ligne.
Nos commissaires priseurs et spécialistes vont étudier votre pièce sous toutes ses coutures grâce aux photos envoyées et vous feront une estimation de sa valeur en deux jours.
Tout se fait en trois étapes seulement 

Remplir le formulaire estimation

Nom, prénom, email, téléphone… Toutes les informations nécessaires pour que nos experts puissent vous recontacter suite à votre demande d’expertise d’objet.

Réponse en 48 heures

Une fois que nous avons reçu les éléments, nos commissaires priseurs réalisent l’expertise de votre bien et vous fournissent une première estimation en 48h. 

Joindre vos photos

Veillez à ce que les photographies soient nettes, de bonne qualité et prises sous tous les angles afin que nos experts puissent réaliser l’estimation de votre œuvre.