demo-attachment-40-Path-4

Mark Rothko, représentant du Field Painting

Mark Rothko (1903-1970), peintre né en Russie sous le nom de Marcus Rothkowitz, rejoint les Etats-Unis en 1913, et y devient l’un des représentants majeurs du Field Painting.

Marc Rothko-min
demo-attachment-366-Path_1348

Les premières œuvres de Mark Rothko

Les premières œuvres de Mark Rothko sont des paysages expressionnistes et des natures mortes sur toile ou sur masonite. Il commence sa carrière artistique par une formation à l’Art Student League de New-York (1925-1926), après avoir étudié les mathématiques à l’Université de Yale.

Ses œuvres personnelles dans les années 1930 sont plus sombres. Elles traduisent un sentiment de mystère et de terreur. Les couleurs non naturelles des visages de ses personnages contribuent à l’atmosphère sinistre.

Avec Adolph Gottlieb et Ilya Bolotowsky, Mark Rothko fonde le groupe The Ten en 1935. Les trois artistes de sensibilité expressionniste exposent ensemble à New-York et à Paris jusqu’en 1940.

Pour financer sa carrière artistique, Mark Rothko illustre The Graphic Bibble, du Rabbi Lewis Browne (1928), dans une esthétique inspirée de l’antiquité orientale. Il donne également des cours de dessin aux enfants du Jewish Center de Brooklyn, de 1929 à la fin des années 1950. Pendant la Grande dépression, Mark Rothko travaille également sur le WPA Federal Project à New-York (1936-1943). Malgré ces différentes activités, il demeure dans une grande précarité économique.

Le tournant des années 1940

Au début des années 1940, Mark Rothko découvre le Surréalisme et les théories de Carl Gustav Jung sur la conscience collective. Cette découverte constitue un tournant dans sa carrière.

Mark Rothko abandonne alors l’Expressionnisme, et s’attache désormais à transmettre les émotions des mythes anciens, à travers l’emploi de symboles anciens et d’images archétypales. S’inspirant de ses travaux pour The Graphic Bibble, il peint des formes ressemblant à des frises archaïques.

Ce renouvellement de son art se nourrit des contacts entretenus par Mark Rothko avec les Surréalistes parisiens présents aux Etats-Unis de 1941 à 1945.

Le changement de son art s’accompagne d’une évolution de sa technique de l’aquarelle, au milieu des années 1940. Au pinceau et à la brosse, Mark Rothko mêle l’aquarelle, la gouache et la tempera sur un papier épais, définissant les formes à l’encre avant que la peinture ne sèche. Il crée ainsi des coulures et éclats noirs sur le dessin. Il traduit ensuite cette nouvelle esthétique dans ses peintures. Ainsi, pour Horizontal Vision (1946), Mark Rothko peint à l’huile en diluant la matière et en l’appliquant en glacis superposés, comme s’il s’agissait d’une aquarelle.

L’Abstraction radicale : Field Painting

A partir de 1947, Mark Rothko franchit le pas de l’Abstraction, mais développe une approche originale, qualifiée de Field Painting.

Le peintre abandonne progressivement le réalisme, à travers la réalisation de paysages sous-marins toujours plus indistincts. Mark Rothko délaisse également la peinture à l’huile, au profit de l’acrylique et de l’aquarelle, qui permettent plus de luminosité.

Finalement, l’artiste réalise des rectangles aux couleurs diffuses, posés horizontalement sur toute la largeur de la toile. Mark Rothko joue sur les variations de luminosité et de teinte pour permettre de distinguer les rectangles des fonds. Il s’agit pour Mark Rothko de traduire les émotions humaines fondamentales à travers les coloris et les formes rectangulaires. Il qualifie son esthétique de « field painting », et en attribue l’invention à Henri Matisse, qui aurait été selon lui le premier à peindre en surface.

Outre l’influence d’Henri Matisse, Mark Rothko s’inspire également du Constructivisme de Kazimir Malevitch, et du Néoplasticisme de Piet Mondian dans ses formes fluides flottantes.

Avec Robert Motherwell, Robert Newman et William Baziotes, Mark Rothko fonde la Subjects of the Artistes school (1948-1949), par laquelle il diffuse l’esthétique de l’Expressionnisme abstrait. De 1947 à 1949, il enseigne également à la California School of Fine Arts de San Francisco, où il travaille aux cotés de Clyfford Still.

Au cours de l’été 1968, Mark Rothko entame sa dernière grande série de peintures sur papier et sur toile. Travaillant sur les 14 toiles commandées par John et Dominique de Ménil pour la chapelle du Texas Medical Center de Houston, il réalise des compositions divisées en deux zones horizontales, la partie supérieure étant peinte en brun ou en noir, et la partie inférieure en gris. Ces œuvres sont une réflexion sur la tragédie de l’isolement de l’homme. Les couleurs solaires de ses peintures sont progressivement substituées par une palette plus sombre, qui traduisent sa dépression, et annoncent son suicide en 1970.

La cote des œuvres de Mark Rothko

Pilier de l’expressionnisme abstrait, Mark Rothko se classe au 4ème rang du classement mondial des meilleures ventes en 2022. Ses toiles s’échangent rarement pour moins d’un million d’euros, et le record des ventes a été atteint en 2015, avec No. 10 (1958), acquis pour 65 159 800 € (73 000 000 $ ) à New York.

La gamme des prix de ses aquarelles est assez étendue, et s’échelonne de 5 000 € à 1 000 000 €. La plupart des feuilles sont adjugées pour 10 000 à 50 000 €.

Mark Rothko vers 1949, par Consuelo Kanaga (Brooklyn Museum)

Vous souhaitez faire expertiser une peinture de Mark Rothko et recevoir son estimation. Remplissez votre demande via notre formulaire en cliquant ici. Estimer une peinture de Mark Rothko en quelques clics et recevez une réponse sous quelques jours. C’est gratuit et totalement confidentiel.

Comment se déroule l'estimation de votre bien de Rothko Marc ?

Pour faire expertiser votre objet, c’est simple : effectuez une demande d’estimation gratuite via notre formulaire en ligne.
Nos commissaires priseurs et spécialistes vont étudier votre pièce sous toutes ses coutures grâce aux photos envoyées et vous feront une estimation de sa valeur en deux jours.
Tout se fait en trois étapes seulement 

Remplir le formulaire estimation

Nom, prénom, email, téléphone… Toutes les informations nécessaires pour que nos experts puissent vous recontacter suite à votre demande d’expertise d’objet.

Réponse en 48 heures

Une fois que nous avons reçu les éléments, nos commissaires priseurs réalisent l’expertise de votre bien et vous fournissent une première estimation en 48h. 

Joindre vos photos

Veillez à ce que les photographies soient nettes, de bonne qualité et prises sous tous les angles afin que nos experts puissent réaliser l’estimation de votre œuvre.