demo-attachment-40-Path-4

Estimation des œuvres de Marcel Lémar : sa cote et ses œuvres

De retour de la Première Guerre mondiale, Marcel Lémar se dédie à sa passion, la sculpture animalière. Rapidement, il se lie d’amitié avec les grands animaliers de son époque comme François Pompon. Marcel Lémar est également un membre du groupe des Douze, association artistique dédiée à l’art animalier.

demo-attachment-366-Path_1348
EstimonObjet-Apropos

Quelques mots sur Marcel Lémar

Léon-Marcel Marceau, dit Marcel Lémar, est un sculpteur animalier, né le 21 juin 1892 et mort le 20 septembre 1941 à Paris. Issu d’une famille modeste, il doit commencer à travailler à l’âge de 15 ans. En 1914, au commencement de la Première Guerre mondiale, Marcel Lémar est mobilisé. Grièvement blessé et gazé, il est réformé.

De retour à Paris, Marcel Lémar prend des cours d’anatomie et de paléontologie au Museum d’histoire naturelle. Il s’intéresse de près à l’art animalier et se lie d’amitié avec François Pompon, sculpteur animalier. C’est à cette époque qu’il débute ses sculptures animalières. 

Rapidement, Marcel Lémar présente ses œuvres lors de plusieurs expositions. En 1925, il expose pour la première fois au Salon des indépendants où il continue d’exposer régulièrement tout au long de sa vie.

En 1931, Marcel Lémar rejoint le groupe des Douze, formé par François Pompon et Jeanne Poupelet et destiné aux animaliers. Il participe au deux expositions montées par le groupe, en 1932 et 1933.

L’œuvre de Marcel Lémar est redécouverte récemment et une exposition rétrospective lui est consacrée en 2013, au musée de la Piscine de Roubaix.

L’art animalier de Marcel Lémar

Marcel Lémar se rend dans des musées pour étudier l’anatomie et la paléontologie sur son temps libre. Tous les jours, il visite aussi le Jardin des Plantes où de grands animaliers de l’époque se croisent. C’est ainsi qu’il rencontre François Pompon, sculpteur animalier, qui l’encourage à débuter la sculpture. En effet, jusqu’alors, Marcel Lémar se contentait de peindre ou de dessiner les animaux sauvages qu’il observait. Sa rencontre avec les animaliers lui met le pied à l’étrier et il se consacre peu à peu au modelage.

Dans ses premières œuvres sculptées, Marcel Lémar recherche la vraisemblance. Progressivement, il s’oriente vers une stylisation personnelle, vers un travail plus architectural. Niveau matériau, Marcel Lémar travaille aussi bien la pierre ou le bois que le bronze et le plâtre. 

Il s’intéresse aux animaux peu représentés dans la sculpture animalière, comme le crapaud ou le crocodile. Marcel Lémar opte le plus souvent pour des représentations de petite taille avec des poses familières et expressives.

Marcel Lémar, membre du groupe des Douze

En 1931, Marcel Lémar rejoint le groupe de Douze, groupe d’animaliers constitué à l’initiative de François Pompon et Jeanne Poupelet. Il regroupe des artistes comme Paul Jouve, Charles Artus, Georges-Lucien Guyot et Gaston Chopard, entre autres.

François Pompon et Jeanne Poupelet créent le groupe des Douze en réaction à la dissolution de la Société des artistes animaliers. Cette association a pour but de constituer une avant-garde et de prôner une esthétique nouvelle qui s’appuie sur le sujet, l’animal, et sur la simplification des formes. 

Le groupe expose dans les salons de l’hôtel Ruhlmann une première fois, du 8 avril au 8 mai 1932, puis une seconde fois, du 1er au 31 mars 1933.

Déjà affaiblit par le décès de Jeanne Poupelet en 1932, le groupe des Douze disparait avec son autre fondateur, François Pompon, peu de temps après sa seconde exposition en 193

À combien sont estimées les œuvres de Marcel Lémar ?

Les œuvres de Marcel Lémar sont très rares sur le marché de l’art, comme en ventes aux enchères. Depuis 1990, seulement une cinquantaine ont été présentées par des maisons de ventes. Le plus souvent, ce sont les sculptures de Marcel Lémar qui sont proposées à la vente, bien que de rares dessins de l’artiste fasse parfois leur apparition.

Pour acquérir une sculpture de Marcel Lémar en ventes aux enchères, il faut compter entre 300 euros et 50 000 euros. En mars 2019, le bronze intitulé Échassier, mesurant 38 centimètres, est adjugé à 12 000 euros. En juillet 2022, le bronze intitulé Éléphant, mesurant 26 centimètres, atteint le prix au marteau de 49 612 euros.

Les rares dessins de Marcel Lémar présentés en ventes aux enchères sont estimés entre 50 euros et 700 euros. En novembre 2014, l’aquarelle représentant Trois paons est adjugée à 300 euros.

Vous souhaitez faire expertiser une oeuvre de Marcel Lémar et recevoir son estimation ?
Remplissez votre demande via notre formulaire. Faites estimer une oeuvre de Marcel Lémar en quelques clics et recevez une réponse sous quelques jours. C’est gratuit et totalement confidentiel.

 

Comment se déroule l'estimation de votre bien de Marcel Lémar ?

Pour faire expertiser votre objet, c’est simple : effectuez une demande d’estimation gratuite via notre formulaire en ligne.
Nos commissaires priseurs et spécialistes vont étudier votre pièce sous toutes ses coutures grâce aux photos envoyées et vous feront une estimation de sa valeur en deux jours.
Tout se fait en trois étapes seulement 

Remplir le formulaire estimation

Nom, prénom, email, téléphone… Toutes les informations nécessaires pour que nos experts puissent vous recontacter suite à votre demande d’expertise d’objet.

Réponse en 48 heures

Une fois que nous avons reçu les éléments, nos commissaires priseurs réalisent l’expertise de votre bien et vous fournissent une première estimation en 48h. 

Joindre vos photos

Veillez à ce que les photographies soient nettes, de bonne qualité et prises sous tous les angles afin que nos experts puissent réaliser l’estimation de votre œuvre.