demo-attachment-40-Path-4

Estimation de Maria Constantinovna Bashkirtseff: sa cote et ses œuvres d’art contemporain

Née en 1860 à Gavrontsy en Ukraine, Maria Constantinovna Bashkirtseff est une artiste à la facture réaliste, touchée par les scènes du quotidien représentant l’amour entre une mère et son enfant. Elle marque le XIXe siècle par un récit autobiographique qu’elle rédigera tout le long de sa carrière.

demo-attachment-366-Path_1348
Marie_Bashkirtseff_-_portrait_of_Mme_X-EstimonObjet

Qui est Maria Constantinovna Bashkirtseff, peintre d’art contemporain

Maria Constantinovna Bashkirtseff est issue d’une famille noble et aisée de la noblesse ukrainienne. Son père, Konstantin Pavlovitch Bashkirtseff, est un riche propriétaire terrain et sa mère, Elizabeth Petrovna Bashkirtseff, une peintre talentueuse. L’artiste a sans doute été inspirée par sa mère et les revenus de sa famille lui ont permis de continuer de pratiquer sa passion : la peinture. Maria a passé une grande partie de son enfance à Nice, sur la Côte d’Azur, dans la propriété de sa famille. Elle grandit dans un environnement culturellement riche et a accès à une éducation privilégiée, l’artiste prenait des cours de musique, de dessins ainsi que de langues étrangères.

À l’âge de treize ans, Maria Constantinovna Bashkirtseff a commencé à étudier le dessin et montre un grand talent pour la peinture. De 1873 à 1874, elle étudie auprès du peintre Jean-Léon Gérôme à Paris après s’y être installée. En 1875, elle rentre à l’Académie Julian où elle continue de suivre des cours de dessin et de peinture. C’est en 1878 qu’elle expose pour la première fois au Salon de Paris durant l’exposition annuelle organisée par l’Académie des Beaux-Arts. L’artiste présente son œuvre, un portrait, intitulé Portrait de Madame X. La critique est impressionnée de la qualité de sa technique et sa composition élégante, cette toile a contribué à faire connaître l’artiste dans le milieu artistique parisien.

En 1879, Maria Constantinovna Bashkirtseff est acceptée à l’Ecole des Beaux-Arts de Paris, mais un problème de santé la force à quitter la formation. L’année suivante, pour oublier ce qu’elle considère comme un échec, la peintre s’envole pour l’Italie puis la Russie où elle y étudie les plus grands maîtres de la peinture. En 1883, Maria Constantinovna Bashkirtseff expose plusieurs de ses œuvres à la Royal Academy of Arts de Londres, et fini par se faire connaître à l’internationale. Puis en 1884, l’artiste participe à l’Exposition Internationale de Munich et y remporte une médaille d’argent pour son tableau intitulé Jeune Fille lisant. 

Maria Constantinovna Bashkirtseff a travaillé pour une variété de commanditaires tout au long de sa carrière : des collectionneurs privés, des marchands d’art et des institutions publiques. Ses portraits étaient particulièrement appréciés auprès des membres de l’aristocratie et de la haute société, désireux d’immortaliser leur image de manière élégante et sophistiquée.

Les inspirations artistiques de Maria Constantinovna Bashkirtseff

Le style artistique de Maria Constantinovna Bashkirtseff reste très souvent associé au mouvement du réalisme, bien que son inspiration se trouve aussi dans l’impressionnisme et le symbolisme. Les émotions ont une place importante de sa traduction artistique. L’artiste était connue pour ses portraits et ses peintures de genre, souvent représentant des femmes et des enfants dans des scènes de la vie quotidienne. Ses œuvres sont caractérisées par une attention minutieuse aux détails, une utilisation subtile de la couleur et une représentation réaliste des sujets. La peintre a également expérimenté avec des techniques de composition novatrices, telles que des angles de vue inattendus et des cadrages serrés, qui ont contribué à donner à ses œuvres une impression de modernité.

De 1884 à 1887 Maria Bashkirtseff travaille sur son chef-d’œuvre, un grand tableau intitulé La confession, qui représente une jeune femme en train de se confesser à un prêtre. Le tableau est exposé au Salon de Paris en 1887 et est salué par la critique. L’Etat français finira par l’acheté, il est aujourd’hui conservé au Musée d’Orsay à Paris.

En plus de son travail artistique, Maria Bashkirtseff était également connue pour son écriture. Son journal intime, publié après sa mort, est considéré comme un exemple important de la littérature autobiographique du XIXe siècle. Son travail a influencé des écrivains tels que Virginia Woolf. Son style d’écriture était direct, honnête et souvent provocateur, reflétant sa personnalité forte et indépendante.

Vous souhaitez faire expertiser un tableau de Maria Constantinovna Bashkirtseff et recevoir son estimation ? Remplissez votre demande via notre formulaire en ligne. Faites estimer une œuvre de Maria Constantinovna Bashkirtseff en quelques clics et recevez une réponse sous quelques jours. C’est gratuit et totalement confidentiel !

(Illus.) Maria Constantinovna Bashkirtseff, Portrait de Madame X, pastels, 1883.

Comment se déroule l'estimation de votre bien ?

Pour faire expertiser votre objet, c’est simple : effectuez une demande d’estimation gratuite via notre formulaire en ligne.
Nos commissaires priseurs et spécialistes vont étudier votre pièce sous toutes ses coutures grâce aux photos envoyées et vous feront une estimation de sa valeur en deux jours.
Tout se fait en trois étapes seulement 

Remplir le formulaire estimation

Nom, prénom, email, téléphone… Toutes les informations nécessaires pour que nos experts puissent vous recontacter suite à votre demande d’expertise d’objet.

Réponse en 48 heures

Une fois que nous avons reçu les éléments, nos commissaires priseurs réalisent l’expertise de votre bien et vous fournissent une première estimation en 48h. 

Joindre vos photos

Veillez à ce que les photographies soient nettes, de bonne qualité et prises sous tous les angles afin que nos experts puissent réaliser l’estimation de votre œuvre.