demo-attachment-40-Path-4

Estimation des œuvres de Maurice Prost: sa cote et ses œuvres

Maurice Prost est un sculpteur reconnu par le public, la critique et ses pairs, qui réalise de nombreuses sculptures animalières dès les années 1920. Après avoir conçu une machine lui permettant de compenser son handicap, Maurice Prost reçoit les plus hautes distinctions tout au long de sa carrière.

demo-attachment-366-Path_1348
EstimonObjet-Apropos

Le parcours artistique et les distinctions de Maurice Prost

Maurice Prost est un sculpteur animalier français, né le 13 mars 1894 et mort le 3 juillet 1967 à Paris. De 1906 à 1913, il suit les cours du sculpteur Léopold Morice avant d’entrer en apprentissage dans un atelier d’orfèvre jusqu’en 1914, à l’aube de la Première Guerre mondiale.

Mobilisé et envoyé au front en Argonne, Maurice Prost participe à un assaut durant lequel il se blesse gravement : il est amputé du bras gauche quelques mois seulement après le début de la guerre. Revenu à Paris, Maurice Prost doit abandonner son métier de ciseleur en joaillerie.

En 1916, il rejoint son frère Gaston Prost, peintre et graveur, à Montpellier où il décide de suivre les cours des beaux-arts. Deux ans plus tard, Maurice Prost retourne à Paris et se lie d’amitié avec des artistes qui partagent la même passion que lui, les représentations animalières.

C’est entre 1919 et 1945 que Maurice Prost réalise la plus grande partie de ses créations, souvent très originales.

En 1920, Maurice Prost ouvre son premier atelier dans le 14e arrondissement puis participe au Salon des Artistes Français l’année suivante. Tout au long de sa vie, il expose aussi régulièrement ses œuvres au Salon d’Automne et au Salon des artistes indépendants.

Quelques années plus tard, en 1928, Maurice Prost est invité à participer au premier Salon des Artistes Mutilés et Blessés de Guerre dont l’inauguration accueille toute la classe politique française et la presse internationale.

Entre 1948 et 1964, Maurice Prost qu’on soit de nombreuses sculptures monumentales à la demande de municipalités et d’institutions. Les années suivantes, la Monnaie de Paris lui commande une série de médailles.

Durant toute sa carrière, Maurice Prost reçoit de nombreuses distinctions : la médaille d’honneur du Salon des artistes français en 1922, la médaille de Vermeil de la ville de Paris en 1934, la médaille d’or du salon des artistes français en 1963 ou encore la médaille d’honneur du Salon d’Automne en 1966. Il est également nommé officier d’Académie en 1932 et officier de la Légion d’honneur au titre des arts en 1957.

Les débuts de Maurice Prost et la reconnaissance de son œuvre

Dès 1922, Maurice Prost débute difficilement la pratique de la taille directe avec l’aide de sa femme. En parallèle, il est professeur à la Chambre de Commerce de Paris, où il enseigne pendant 22 ans, tout en s’intéressant peu à peu à la sculpture monumentale.

En 1927, il a l’idée d’une machine à air comprimé pour activer un burin pneumatique. Après quelques ajustements, et avec l’aide des Services d’Appareillage du Secrétariat d’État aux Anciens Combattants, Maurice Prost met en place la machine qui lui permet désormais de pratiquer seul la taille directe.

En 1928, lorsqu’il participe au Salon des Artistes Mutilés et Blessés de Guerre, Maurice Prost acquiert une certaine notoriété en France, mais aussi outre-Atlantique. Dans les années 1930, il honore des commandes faites par les pouvoirs publics : il réalise une panthère pour l’exposition coloniale puis deux sculptures monumentales de Pégase pour l’Exposition internationale des arts et techniques.

Grand dessinateur, Maurice Prost réalise aussi de nombreuses esquisses préparatoires destinées à capter l’essence de ses sujets favoris, les animaux.

L’art décoratif animalier de Maurice Pros

Quelques mois seulement après son arrivée dans le 147e régiment d’infanterie, Maurice Prost est rapatrié à Paris à la suite d’une blessure. Amputé du bras gauche, il est obligé d’abandonner son métier de ciseleur en joaillerie. Il s’oriente alors vers sa passion, la sculpture animalière.

C’est à cette époque, dans les années 1920, que Maurice Prost réalise ses sculptures animalières les plus célèbres. La plupart représente des fauves ou des animaux exotiques. Pour ce faire, Maurice Prost se rend tous les jours au Jardin des plantes pour croquer des félins et autres bêtes sauvages.

L’œuvre de Maurice Prost s’inscrit dans le mouvement des Arts Décoratifs. En effet, le sculpteur privilégie la représentation d’animaux exotiques dans un but purement décoratif.

À combien sont estimées les œuvres de Maurice Prost ?

Les œuvres de Maurice Prost sont peu fréquentes en ventes aux enchères, mais pas rares. Le plus souvent, ce sont les sculptures de l’artiste qui sont proposées. Toutefois, il est possible de trouver des dessins de Maurice Prost en ventes aux enchères.

Pour acquérir une sculpture de Maurice Prost, il faut compter entre 400 euros et 45 000 euros. En mars 2022, le bronze Panthère marchant est adjugé à 3 000 euros. En mars 2023, le bronze Panthère de 1925 est adjugé à 4 432 euros.

Quant aux dessins de Maurice Prost, les estimations se situent entre 200 euros et 2 500 euros. En juin 2017, le dessin et aquarelle Sanglier et étude de marcassin est adjugé à 380 euros.

Vous souhaitez faire expertiser une oeuvre de Maurice Prost et recevoir son estimation ?
Remplissez votre demande via notre formulaire. Faites estimer une oeuvre de Maurice Prost en quelques clics et recevez une réponse sous quelques jours. C’est gratuit et totalement confidentiel.

 

Comment se déroule l'estimation de votre bien de Maurice Prost ?

Pour faire expertiser votre objet, c’est simple : effectuez une demande d’estimation gratuite via notre formulaire en ligne.
Nos commissaires priseurs et spécialistes vont étudier votre pièce sous toutes ses coutures grâce aux photos envoyées et vous feront une estimation de sa valeur en deux jours.
Tout se fait en trois étapes seulement 

Remplir le formulaire estimation

Nom, prénom, email, téléphone… Toutes les informations nécessaires pour que nos experts puissent vous recontacter suite à votre demande d’expertise d’objet.

Réponse en 48 heures

Une fois que nous avons reçu les éléments, nos commissaires priseurs réalisent l’expertise de votre bien et vous fournissent une première estimation en 48h. 

Joindre vos photos

Veillez à ce que les photographies soient nettes, de bonne qualité et prises sous tous les angles afin que nos experts puissent réaliser l’estimation de votre œuvre.