demo-attachment-40-Path-4

Estimation de Maximilian Pirner: sa cote et ses œuvres d’art contemporaine

Né en 1854 à Sušice au Royaume de Bohême (actuelle Tchéquie), Maximilian Pirner est un artiste et enseignant qui obtient sa place parmi les peintres du courant Jugendstil, courant apparut au XIXe siècle.
demo-attachment-366-Path_1348
Maximilian Pirner-min

Qui est de Maximilian Pirner, peintre d’art contemporain

Maximilian Pirner commence dans le domaine de l’art par une formation à l’Académie des Beaux-Arts de Prague de 1872 à 1874. L’artiste décide ensuite de suivre une seconde formation à l’Académie des beaux-arts de Vienne de 1875 à 1879. Sa reconnaissance prend du temps mais l’artiste persévère en perfectionnant sa formation. À Vienne, il fait la rencontre d’un peintre nommé  Josef Matyáš Trenkwald (1824-1897), devenu directeur des Beaux-Arts de Vienne, qui le recommande au poste de professeur à l’Académie de Prague.

 Au XIXe siècle, l’Empire Russe connaît un renouveau dans de nombreux domaines artistiques dû à une atmosphère agitée dû aux conflits politiques. Maximilian Pirner participe alors à l’exploitation des nouvelles tendances émergentes et se développe au sein de l’Art Nouveau. Il est presque aussitôt influencé par le souffle de la modernité et son œuvre lui vaut une reconnaissance importante de son vivant.

Maximilian Pirner est aussi membre de la Sécession viennoise, un courant artistique qui s’est épanoui en Autriche puis jusqu’à Vienne entre 1898 et 1910. Grâce à ça l’artiste peut participer à de nombreuses expositions et manifestations avec comme point d’ancrage Vienne, mais aussi Prague Budapest et d’autres villes de l’empire austro-hongrois. Les membres s’alignent sur une pensée qui tend à s’éloigner du conformisme, à instaurer un contact avec les artistes étrangers, de lutter contre l’élan nationaliste des pays européens et particulièrement de renouveler les arts appliqués afin de créer un art total.

Maximilian Pirner est parmi les membres fondateurs du Cercle artistique Mánes fondé en 1887 dont l’objectif est d’organiser des conférences et des débats sur l’art moderne, autant national qu’international. Le peintre y était actif et participe à de nombreuses manifestations. De plus, il laisse derrière lui de nombreux tableaux ainsi que des esquisses pour des vitraux. Pirner meurt le 2 avril 1924 à Prague et demeure comme l’un des précurseurs de l’esthétique austro-hongrois de la fin du XIXe siècle.

Les inspirations artistiques de Maximilian Pirner

Maxmilián Pirner est tout d’abord influencé par les thèmes classiques de la mythologie. Pour réaliser ses compositions, l’artiste étudiait, par de nombreux croquis, le corps et l’anatomie féminine. Lorsque le peintre réalise Hécate en 1901, son trait particulier crée une ambiance presque mystique influencée par le clair-obscur créé par la lune. En effet Pirner était décrit par la critique comme l’un des maîtres de la ligne sinueuse, c’est-à-dire avec un mouvement spontané, presque indirecte et aux nombreuses courbes.

Cette  singularité donne à ses réalisations une impression de mouvement à ses figures. Maxmilián Pirner est très vite influencé par le souffle de la modernité, l’Art Nouveau étant le déclencheur de son affirmation, le peintre se montre très vite avant-gardiste. En effet, il n’était pas commun d’observer des traits comme le sien dans une représentation classique souvent inspirée de la mythologie. Ses motifs encourageaient déjà les lignes courbes, aux sinuosités spontanées et un imaginaire presque fantastique voir macabre. Ces caractéristiques valent à Maxmilián Pirner d’être considéré comme un peintre aux représentations fantastiques, voir macabres et qualifiées parfois de “mysticisme exacerbé”.

En outre de ses toiles appréciées de la critique, l’artiste laisse derrière lui de nombreuses réalisations de vitraux ainsi que leurs esquisses. Maxmilián Pirner trouve en la lumière un moyen d’expression et de définition du mystique rendant sa production de vitraux unique dans son temps. La ville de Prague a vraisemblablement été le tremplin du peintre pour renforcer sa reconnaissance. En 1901, lorsque Pirner réalise son vitrail intitulé Homo homini lupus, il est facile d’y observer l’influence de l’art nouveau et de ses précurseurs. Sûrement inspiré par Alphonse Mucha (1860-1939), le célèbre affichiste, Maxmilián Pirner réalise un vitrail au code inspiré de l’Art Nouveau mais toujours en traitant une thématique classique.

Finalement la peinture de Pirner  est un parcours entre un attachement certain à l’académisme et un intérêt croissant pour le symbolisme. Ses représentations tendent vers des pulsions de vie et des pulsions de mort, sûrement inspirées par toutes les angoisses de la fin du XIXe siècle.

Faites estimer gratuitement une œuvre de Maximilian Pirner

 

Vous souhaitez faire expertiser un tableau de Maximilian Pirner et recevoir son estimation ? Remplissez votre demande via notre formule en ligne. Faites estimer une œuvre de Maximilian Pirner en quelques clics et recevez une réponse sous quelques jours. C’est gratuit et totalement confidentiel !

(Illus.) Hécate, 1901, pastel sur papier, 55cm x 89cm, collection privée.

Comment se déroule l'estimation de votre bien de Maximilian Pirner ?

Pour faire expertiser votre objet, c’est simple : effectuez une demande d’estimation gratuite via notre formulaire en ligne.
Nos commissaires priseurs et spécialistes vont étudier votre pièce sous toutes ses coutures grâce aux photos envoyées et vous feront une estimation de sa valeur en deux jours.
Tout se fait en trois étapes seulement 

Remplir le formulaire estimation

Nom, prénom, email, téléphone… Toutes les informations nécessaires pour que nos experts puissent vous recontacter suite à votre demande d’expertise d’objet.

Réponse en 48 heures

Une fois que nous avons reçu les éléments, nos commissaires priseurs réalisent l’expertise de votre bien et vous fournissent une première estimation en 48h. 

Joindre vos photos

Veillez à ce que les photographies soient nettes, de bonne qualité et prises sous tous les angles afin que nos experts puissent réaliser l’estimation de votre œuvre.