demo-attachment-40-Path-4

Estimation Paul Huet : sa côte et ses peintures romantiques

Née à Paris en 1962, Fabienne Verdier est une artiste plasticienne contemporaine au parcours riche en influences. L’artiste emprunte le chemin de l'abstraction puis s'ouvre aux mouvements modernes ainsi que ceux de la Renaissance. Verdier inspira de nombreux artistes du XXIe siècle.
demo-attachment-366-Path_1348
HUET Paul - Vue_des_falaises_Houlgate-min

La formation artistique et les débuts du peintre Paul Huet

Élève du peintre et illustrateur Jean-Julien Deltil, Paul Huet commence très tôt son apprentissage. Dès 1818, il suit l’enseignement de Pierre-Narcisse Guérin, puis celui d’Antoine-Jean Gros à l’École des beaux-arts de Paris. Ces deux maîtres de la peinture sont de style néoclassique. Paul Huet se démarque en se détachant de l’influence de ses professeurs.
En 1822, il fait la connaissance du jeune Eugène Delacroix à l’Académie suisse. Les deux artistes deviennent des amis fidèles. Cependant, orphelin et à court d’argent, Paul Huet quitte l’atelier d’Antoine-Jean Gros. Il parcourt alors l’Île-de-France, principalement le parc de Saint-Cloud et l’île Seguin, pour y peindre en plein air des études sur les paysages franciliens. 

Dès lors, Paul Huet vend ses œuvres afin de gagner sa vie. Son attrait pour la peinture de paysages, particulièrement en banlieue parisienne, en fait l’un des précurseurs de l’école de Barbizon. Il ne fréquente pas pour autant les artistes de ce courant.
Le peintre Paul Huet présente pour la première fois une de ses œuvres au Salon de Paris en 1827. Son tableau Vue des environs de la Fère, s’il ne déclenche pas de vives passions, lui procure une certaine reconnaissance. En 1828, Paul Huet rejoint son ami le peintre Richard Parkes Bonington pour découvrir la Normandie et ses paysages maritimes. Ce dernier, malade de la tuberculose, décédera à Londres en septembre de la même année. 

Les paysages romantiques du peintre Paul Huet

C’est en 1831 que Paul Huet rencontre ses premiers succès au Salon parisien. Il y présente neuf peintures dont son tableau intitulé Le Soleil se couche derrière une vieille abbaye au milieu des bois. Gustave Planche, dans son recueil Salon de 1831, présente le tableau comme « le plus beau, le plus vrai paysage du Salon », car « il résulte de l’œuvre générale un effet grand et poétique, une pensée intime et profonde ». Ainsi, Paul Huet est conforté dans son art. Deux ans plus tard, son succès s’affirme. Paul Huet reçoit une médaille de deuxième classe avec son tableau La Vue de la ville de Rouen. Une médaille d’or lui sera par la suite attribuée en 1848, lors de ce même Salon.

Du sud de la France avec le peintre François-Marius Granet à l’Italie, des thermes d’Eaux-Bonnes avec Eugène Delacroix à l’Espagne, Paul Huet profite de ses voyages pour réaliser de nombreuses aquarelles. Il poursuit également sa pratique de la peinture sur le motif. Paul Huet découvre également la gravure sur bois et sur pierre, ce qui lui permet d’illustrer les Voyages pittoresques de Taylor et Nodier en 1831.

Son tableau L’Inondation à Saint-Cloud, peint en 1855, est certainement le plus connu, mais aussi le plus représentatif de son œuvre. Présentée à l’Exposition universelle la même année, cette huile sur toile de grande dimension obtient une médaille. Elle représente le parc de la ville, envahi par les eaux débordantes. Sur la route inondée, une charrette conduite par un homme et menée par deux chevaux, sabots dans l’eau, s’apprête à sortir du cadre. Une petite barque, avec des hommes à l’intérieur qui écopent, semble s’acheminer vers le fond, sans promesse de terre ferme. Cet espace dramatique, sous un ciel encore menaçant, transforme par son caractère exceptionnel la vision ordinaire d’un paysage. La nature, sombre et ombrageuse, y menace les habitudes des hommes. 

Par son sens de l’observation de la nature, Paul Huet parvient également à retranscrire son émotion, la rendant visible par le spectateur. Ses voyages se poursuivent en Normandie, mais aussi en Angleterre, en Cornouailles et en Hollande. Le peintre décède à Paris en 1869, d’une embolie pulmonaire.

Estimations des tableaux et des dessins du peintre Paul Huet

Parmi les tableaux de Paul Huet mis aux enchères ces dernières années, son huile sur toile Marais salants aux environs de Saint-Valéry-sur-Somme a atteint la somme de 55 384 euros en 2020. Auparavant, Paysage de rivière avec un arc-en-ciel a été vendu 17 709 euros en 2019. L’œuvre Les Cascatelles de Tivoli a été adjugée à 14 884 euros la même année. En 2015, son tableau intitulé Medea, œuvre d’après la toile de son ami Eugène Delacroix, s’est vendu à 12 698 euros. 

Les dessins de Paul Huet sont plus nombreux sur le marché de l’art. Parmi ses aquarelles, en 2012, Voyageurs sur un chemin au coucher du soleil avec une vue étendue de Compiègne s’est vendue au prix de 526 euros. Une Vue d’Honfleur a été adjugée à 8 000 euros en 2019. Récemment, en 2022, toujours une aquarelle sur papier, Vue de Clermont-Ferrand, a été vendue au prix de 1 200 euros. La même année, Plage près de Trouville a été adjugée pour 950 euros.

Faites estimer gratuitement une œuvre de Paul Huet

Vous souhaitez faire expertiser un tableau de Paul Huet et recevoir son estimation. Remplissez votre demande via notre formulaire. Faites estimer une peinture de Paul Huet en quelques clics et recevez une réponse sous quelques jours. C’est gratuit et totalement confidentiel.

(Illus.) Paul Huet Vue des falaises de Houlgate 1863

Comment se déroule l'estimation de votre bien ?

Pour faire expertiser votre objet, c’est simple : effectuez une demande d’estimation gratuite via notre formulaire en ligne.
Nos commissaires priseurs et spécialistes vont étudier votre pièce sous toutes ses coutures grâce aux photos envoyées et vous feront une estimation de sa valeur en deux jours.
Tout se fait en trois étapes seulement 

Remplir le formulaire estimation

Nom, prénom, email, téléphone… Toutes les informations nécessaires pour que nos experts puissent vous recontacter suite à votre demande d’expertise d’objet.

Réponse en 48 heures

Une fois que nous avons reçu les éléments, nos commissaires priseurs réalisent l’expertise de votre bien et vous fournissent une première estimation en 48h. 

Joindre vos photos

Veillez à ce que les photographies soient nettes, de bonne qualité et prises sous tous les angles afin que nos experts puissent réaliser l’estimation de votre œuvre.