demo-attachment-40-Path-4

Estimation Philolaos, sculpteur grec

Philolaos Tloupas, dit Philolaos, est un sculpteur grec né en 1923. Après avoir suivi les cours de l’école des Beaux-Arts d’Athènes entre 1944 et 1947, il se rend à Paris où il intègre l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts. Durant ces années d’étude en France, il découvre le travail de nouveaux matériaux comme le métal, et participe régulièrement à des salons, à l’instar du Salon de la Jeune Sculpture et du Salon de Mai, en 1954. Il y expose la sculpture dite de Max, en plomb.

demo-attachment-366-Path_1348

Philolaos, l'art du design et des sculptures

Durant les années 1960, Philolaos travaille avec de nombreux architectes et paysagistes. Ces collaborations lui permettent d’intégrer davantage son art à son environnement. Entre 1963 et 1971, il réalise les Châteaux d’eau de Valence, structures verticales évasées en métal, hautses de 52 et 57 mètres. L’artiste obtient pour ce projet le Prix du Quartier de l’Horloge en 1981, qui récompense la meilleure réalisation d’art urbain des années 1970 en France.

Philolaos réalise également des sculptures entre 1950 et 1990. Moins connues du grand public, elles se distinguent des œuvres monumentales présentes dans l’espace urbain français. Utilitaires ou figuratives, il s’agit de statues, figurines, portraits et miniatures. À titre d’exemple, la série des Gogottes représente des animaux imaginaires, reflétant une certaine joie de vivre, et une vision du monde changeant au gré des humeurs du sculpteur. Ces productions sont principalement en terre cuite, mais sont transposées dans l’espace urbain à partir des années 1990. Elles sont alors reproduites en béton lavé et acier inoxydable afin d’occuper une fonction de fontaine dans des jardins publics, comme au sein du Jardin des Gogottes à Saint-Quentin-en-Yvelines.

Estimation des oeuvres de Philolaos

Concernant les objets utilitaires, Philolaos réalise de nombreuses séries en fer, en acier ou en bois entre 1960 et 1970.  L’art cache alors une fonction, animant l’espace intérieur, créant beauté et cohérence à l’échelle de l’habitat. Ces séries à mi-chemin entre la sculpture décorative et utilitaire sont exposées à plusieurs reprises, notamment aux Arts Décoratifs à Paris en 1962, ou à la Maison des Arts de Créteil en 1976.

L’artiste meurt en 2010, mais ses créations demeurent présentes sur le marché de l’art. Les chaises en fer des années 1960 atteignent une valeur d’environ 1 000 euros la pièce, et se vendent souvent par lot. Les luminaires conçus par Philolaos atteignent des montants bien plus élevés, qui se chiffrent en dizaines de milliers d’euros, à l’instar d’un lustre en acier datant de 1961, adjugé 26 000 euros en avril 2021.

Vous souhaitez faire expertiser une sculpture de Philolaos et recevoir son estimation ? Remplissez votre demande via notre formulaire en cliquant ici. Estimez votre sculpture de Philolaos en quelques clics et recevez une réponse sous quelques jours. C’est gratuit et totalement confidentiel.

Comment se déroule l'estimation de votre bien ?

Pour faire expertiser votre objet, c’est simple : effectuez une demande d’estimation gratuite via notre formulaire en ligne.
Nos commissaires priseurs et spécialistes vont étudier votre pièce sous toutes ses coutures grâce aux photos envoyées et vous feront une estimation de sa valeur en deux jours.
Tout se fait en trois étapes seulement 

Remplir le formulaire estimation

Nom, prénom, email, téléphone… Toutes les informations nécessaires pour que nos experts puissent vous recontacter suite à votre demande d’expertise d’objet.

Réponse en 48 heures

Une fois que nous avons reçu les éléments, nos commissaires priseurs réalisent l’expertise de votre bien et vous fournissent une première estimation en 48h. 

Joindre vos photos

Veillez à ce que les photographies soient nettes, de bonne qualité et prises sous tous les angles afin que nos experts puissent réaliser l’estimation de votre œuvre.