demo-attachment-40-Path-4

Estimation des œuvres de René Paris : sa cote et ses œuvres

René Paris est un sculpteur animalier qui, très jeune, expose aux Salons parisiens. Formé par des grands noms de l’époque, il acquiert un certain talent qui lui permet de répondre des commandes privées. René Paris se consacre alors à la réalisation de sculptures animalières de petits formats. En parallèle, plusieurs de ses œuvres, acquises par l’État français, deviennent des monuments publics.

demo-attachment-366-Path_1348
EstimonObjet-Apropos

Quelques mots sur René Paris

René Paris est un sculpteur français, né le 26 novembre 1881 à Paris et mort le 14 février 1970 à Batz-sur-Mer. Issu d’une famille modeste du 17e arrondissement parisien, René Paris débute très jeune sa carrière artistique.

René Paris expose au Salon dès 1897, où plusieurs de ses œuvres sont remarquées et acquises par la suite. Il commence à exposer au Salon des Artistes français deux ans plus tard, en 1899. Ce Salon lui accorde une médaille d’argent en 1914, une médaille d’or en 1920, une médaille d’honneur en 1938 et une médaille d’argent en 1944.

A cette époque, René Paris est l’élève du sculpteur animalier Isidore Bonheur et de l’artiste industriel Mathurin Moreau. Plus tard, il poursuit sa formation artistique sous les conseils de Georges Gardet et Victor Peter, artistes animaliers. Ainsi, jusqu’en 1907, René Paris expose aux salons en tant qu’apprenti.

A partir de 1907, René Paris acquiert une situation financière plus confortable, grâce à l’exposition de ses œuvres en cire et en plâtre. Peu à peu, il commence à présenter des bronzes de petite taille. C’est aussi à cette période que René Paris commence à répondre à des commandes de riches collectionneurs.

En 1913, René Paris expose au Salon des Artistes animaliers qui vient d’être créé.

René Paris est souvent récompensé durant sa carrière par les divers Salons dans lesquels il expose. En 1937, il reçoit même la médaille d’or à l’Exposition internationale ainsi que la Légion d’honneur en 1953.

La carrière de René Paris semble pourtant cesser vers la fin des années 1950.

La sculpture animalière de René Paris

La formation artistique de René Paris est assez riche puisqu’il côtoie des grands maitres de la sculpture de son époque. C’est sans doute cette proximité qui incite René Paris à s’intéresser à la sculpture animalière, entre autres, tout en travaillant habilement la pierre, le granit, le marbre et le bois.

La carrière de sculpteur animalier de René Paris prend véritablement son envol vers 1907, lorsqu’il reçoit des commandes de riches collectionneurs. Ces derniers désirent un portrait de leur chien ou de leur cheval que René Paris exécute en réalisant des petits bronzes.

René Paris s’aperçoit de son talent pour ces petites représentations animalières et décident de s’y consacrer pleinement. Il produit alors des sculptures équestres, de petit format, en s’appliquant à représenter la tension, l’effort et la force de l’animal.

Les monuments sculptés de René Paris

Durant sa carrière, René Paris réalise plusieurs œuvres achetées par l’État ou les villes françaises. C’est dans cette dynamique qu’il réalise Dans les brisants. Ce groupe sculptural est d’abord exposé au Salon de 1910 avant d’être acquis par la ville du Croisic en 1913. Il devient alors un monument commémoratif en hommage à Hervé Rielle, pilote de la Marine.

En 1912, René Paris présente Chien-loup, une sculpture en granit, au Salon avant d’obtenir une médaille de bronze pour cette œuvre au Salon des Artistes français quelques mois plus tard. En 1928, l’œuvre est érigée au square Saint-Lambert à Paris.

En 1922, René Paris conçoit la sculpture en pierre intitulée Le Lion mort. Devenue le Monument aux morts de la 130e division, l’œuvre est installée à l’emplacement qui marque la limite de l’avancée allemande lors de l’assaut sur Verdun, pendant la Première Guerre mondiale.

À combien sont estimées les œuvres de René Paris ?

Les œuvres de René Paris sont très rares sur le marché de l’art et en ventes aux enchères. L’artiste bénéficie d’une cote assez modeste, bien que certains prix d’adjudication surpassent parfois les estimations fixées.

Les sculptures de René Paris sont, en moyenne, estimées entre 100 euros et 5 000 euros. Toutefois, en décembre 2022, le bronze Scène de polo, estimé entre 3 800 euros et 4 000 euros, atteint finalement le prix au marteau de 7 000 euros. 

Néanmoins, les prix d’adjudication moyen avoisinent 2 000 euros. En mars 2021, le bronze intitulé Jockey avant la course, mesurant 36 centimètres, est adjugé à 1 500 euros. En novembre 2022, le marbre Panthère, mesurant 21 centimètres, est adjugé à 600 euros. En mars 2023, les deux sculptures en bronze L’Impérial, daté de 1949 et mesurant 41 centimètres, sont adjugées à 2 600 euros.

Vous souhaitez faire expertiser une oeuvre de René Paris et recevoir son estimation ?
Remplissez votre demande via notre formulaire. Faites estimer une oeuvre de René Paris en quelques clics et recevez une réponse sous quelques jours. C’est gratuit et totalement confidentiel.

 

Comment se déroule l'estimation de votre bien de René Paris ?

Pour faire expertiser votre objet, c’est simple : effectuez une demande d’estimation gratuite via notre formulaire en ligne.
Nos commissaires priseurs et spécialistes vont étudier votre pièce sous toutes ses coutures grâce aux photos envoyées et vous feront une estimation de sa valeur en deux jours.
Tout se fait en trois étapes seulement 

Remplir le formulaire estimation

Nom, prénom, email, téléphone… Toutes les informations nécessaires pour que nos experts puissent vous recontacter suite à votre demande d’expertise d’objet.

Réponse en 48 heures

Une fois que nous avons reçu les éléments, nos commissaires priseurs réalisent l’expertise de votre bien et vous fournissent une première estimation en 48h. 

Joindre vos photos

Veillez à ce que les photographies soient nettes, de bonne qualité et prises sous tous les angles afin que nos experts puissent réaliser l’estimation de votre œuvre.