demo-attachment-40-Path-4

Estimation Valerio Adami : sa cote et ses peintures contemporaines

Valerio Adami (1935) est un peintre italien reconnu à l’international. Figure majeure de la Nouvelle figuration, l’artiste traverse les décennies avec une oeuvre aux résonances toujours très contemporaines. 

demo-attachment-366-Path_1348
Valerio Adami-min

Valerio Adami, d’une rencontre à une autre

Né en 1935 à Bologne, Valerio Adami passe ses étés sous le soleil vénitien. Il y rencontre le poète et critique W. H. Auden et les artistes Felice Carena et Oskar Kokoschka. La jeune homme débute la peinture dans l’atelier de Carena avant d’être admis à l’Académie des Beaux-Arts de Brera à Milan. Entre 1951 et 1954, Valerio Adami étudie scrupuleusement les oeuvres antiques et néo-classiques, et présente des premiers tableaux de facture expressionniste. 

Au cours de ses années de formation, Valerio Adami réalise plusieurs séjours à Paris. En 1952, il rencontre le poète Édouard Glissant, qui l’introduit à son tour aux artistes Roberto Matta et Wilfredo Lam. En 1957, Adami expose pour la première fois dans une galerie de Milan où il présente des toiles marquées par l’influence surréaliste de ses nouveaux amis. Le surréalisme demeurera une source d’inspiration majeure pour Adami. 

En 1958, Valerio Adami séjourne à Londres où il côtoie la nouvelle peinture d’avant-garde. Quelques années plus tard, il y fait la connaissance des artistes Francis Bacon et Graham Sutherland, ainsi que des pop-artistes Jim Dine et Richard Hamilton. Partageant sa vie avec la peintre Camilia Adami entre Paris, Londres et New York, Valerio Adami se retrouve au coeur d’une peinture émergeante, redéfinie sous le terme de Nouvelle figuration, où il lui faut construire sa place. 

Valerio Adami, au coeur de la Nouvelle Figuration

Au cours des années 1950, la scène artistique est orchestrée par la Guerre Froide. À l’Ouest, l’abstraction domine largement les arts, tandis qu’à l’Est, le Réalisme-Socialiste s’impose comme l’unique voie possible. Aux quatre coins de l’Europe, la Nouvelle Figuration se dessine comme une alternative à cette opposition, et se réapproprie la figuration en peinture. En France, ce vaste mouvement aboutit à la Figuration Narrative, dans les années 1960, qui dotera la peinture d’un sens politique.  

Au sein de la Nouvelle Figuration, Valerio Adami développe son style pictural singulier. Dans ses tableaux, l’artiste construit les motifs à travers un dessin structuré, recouvert de vastes aplats de couleurs vives cernés de noir. Dénuées de perspective, les figures représentées se croisent, à la manière du cubisme, et ouvrent à différentes associations et univers, à la manière du surréalisme.  Avec cette esthétique, les tableaux de Valerio Adami s’approchent tantôt de la bande-dessinée, tantôt de l’art des vitraux. 

Dans ses thèmes, la peinture d’Adami est chargée de littérature, de poésie et de musique ; d’actualité sociale et politique et de voyages ; de questionnements philosophiques, voire métaphysiques. Des figures humaines, fantastiques ou religieuses, sillonnent des architectures et des paysages, issus des nombreux voyages de l’artiste, et posent son lot de questions existentielles. Ce mélange de références, et leur rapprochement par l’artiste, ont suscité l’attention particulière de philosophes de renom tels que Jacques Derrida, Gilles Deleuze et Jean-François Lyotard.  

Valerio Adami, un peintre contemporain acclamé

Valerio Adami trouve rapidement sa place sur les scènes artistiques italiennes et françaises, et à l’international en général. Au début des années 1960, le peintre est présent à une exposition collective sur des artistes italiens au Musée d’art moderne de Kamakura au Japon, et une autre à Boston aux États-Unis. À la Documenta III de Kassel de 1964, une salle est entièrement dédiée à la peinture de Valerio Adami, et quatre ans plus tard, une autre lui sera consacrée à la Biennale de Venise. 

Inde, Cuba, Mexique, Belgique, Etats-Unis, Espagne, Maroc… sont autant de pays ayant accueillis l’artiste en voyage ou accueilli son oeuvre dans des expositions. Dès la décennie des années 1970, des rétrospectives de l’oeuvre de Valerio Adami sont organisées. C’est le cas du Musée d’art moderne de la ville de Paris, puis du Kunstverein Ulm en Allemagne. 

Représenté par la Galerie Templon à Pairs et à Bruxelles, Valerio Adami est encore régulièrement exposé. En parallèle, les peintures d’Adami, ses dessins ou son oeuvre graphique, sont conservées dans de nombreuses institutions dans le monde. On peut les retrouver par exemple au Musée d’art moderne-Centre Georges Pompidou, au Musée d’art moderne de Caracas au Venezuela, ou encore à la Galleria degli Uffizi de Florence en Italie. 

Faire estimer gratuitement une oeuvre de Valerio Adami

Depuis 2020, les ventes de Valerio Adami accroissent et se multiplient sur le marché de l’art. Les collectionneurs reconnaissent les qualités de l’artiste et recherchent ses peintures, ses dessins et ses sérigraphies contemporaines. 

Pour une toile d’Adami, les prix oscillent en moyenne entre 15 000 et 40 000 euros. Les oeuvres de la décennie des années 1960 sont particulièrement appréciées et certaines, caractéristiques du style de l’artiste, pourront s’envoler entre 50 000 et 70 000 euros. La toile Il Vecchio timido e l’adulterio in Piscino (1966) a même été adjugée à 80 600 euros. 

Les dessins et les sérigraphies ont également la cote auprès des collectionneurs. Pour un dessin, il faudra compter entre 500 et 2 400 euros. Les sérigraphies, et les rares lithographies ou gravures à l’eau-forte présentes sur le marché, sont également estimées à de jolis sommes : en moyenne entre 50 et 300 euros. 

Vous souhaitez faire expertiser un tableau, un dessin ou une sérigraphie de Valerio Adami et recevoir son estimation. Remplissez votre demande via notre formulaire. Faites estimer un tableau, un dessin ou une sérigraphie de Valerio Adami en quelques clics et recevez une réponse sous quelques jours. C’est gratuit et totalement confidentiel. 

(Illus.) Valerio Adami, Finlandia, 1987, acrylique sur toile 

Comment se déroule l'estimation de votre bien ?

Pour faire expertiser votre objet, c’est simple : effectuez une demande d’estimation gratuite via notre formulaire en ligne.
Nos commissaires priseurs et spécialistes vont étudier votre pièce sous toutes ses coutures grâce aux photos envoyées et vous feront une estimation de sa valeur en deux jours.
Tout se fait en trois étapes seulement 

Remplir le formulaire estimation

Nom, prénom, email, téléphone… Toutes les informations nécessaires pour que nos experts puissent vous recontacter suite à votre demande d’expertise d’objet.

Réponse en 48 heures

Une fois que nous avons reçu les éléments, nos commissaires priseurs réalisent l’expertise de votre bien et vous fournissent une première estimation en 48h. 

Joindre vos photos

Veillez à ce que les photographies soient nettes, de bonne qualité et prises sous tous les angles afin que nos experts puissent réaliser l’estimation de votre œuvre.