demo-attachment-40-Path-4

Estimation Vassily Polenov, le peintre « Chevalier de la beauté » russe

Vassily Polenov (1844-1927), peintre russe du tournant du XXème siècle, était surnommé par ses contemporains « le chevalier de la beauté ». L’artiste est avant tout reconnu pour ses peintures de paysage et ses portraits. Il rejoint le cercle des artistes itinérants Peredvizhniki et s’allie à la colonie d’Abramtsevo, avant de s’engager dans un projet humaniste à la fin de sa carrière.
Œuvre de Vassily Polenov
demo-attachment-366-Path_1348

Le début de la carrière du peintre Vassily Polenov

Vassily Polenov envisage dès son plus jeune âge la carrière de peintre. Il suit dès l’âge de 12 ans des cours de dessin auprès de Pavel Chistyakov, puis est admis à l’Académie impériale des Beaux-Arts de Saint-Pétersbourg en 1863. De façon contemporaine, Vassily Polenov étudie le droit à l’université de Saint-Pétersbourg. 

À l’issue de sa formation, en 1871, Vassily Polenov reçoit la médaille d’or de l’Académie pour son tableau d’histoire représentant La résurrection de la fille de Jaïrus. Ce prix lui permet d’obtenir une bourse pour partir étudier à l’étranger. 

Vassily Polenov se rend alors en Allemagne, en Italie à Venise et Rome, puis en Grèce, en France, et en Grande-Bretagne. Au cours de cette période, il expérimente différents genres artistiques. 

À Paris, Vassily Polenov se joint au cercle artistique animé par Ilya Répine, chez qui il réside un temps. Il s’intéresse alors à la peinture de paysage. Sur les conseils d’Alexei Bogolioubov, Vassily Polenov se rend également en Normandie, et rejoint la colonie d’artistes russes de Veules-les-Roses. À leurs côtés, il peint des paysages de bord de mer et la campagne normande. Ses paysages lyriques et lumineux participent à renouveler la peinture de paysage russe à son retour en Russie en 1876. 

Vassily Polenov ne délaisse pas pour autant la peinture d’histoire, et il est élu à l’Académie avec sa toile L’Arrestation de la huguenote (1876) dès son retour. Le séjour du peintre en Russie n’est que de courte durée, car il s’engage l’année suivante comme peintre de guerre dans le cadre de la guerre russo-turque de 1877-1878. Vassily Polenov sillonne alors la Turquie et le Moyen-Orient, et ce voyage donne lieu à de nombreux tableaux et esquisses, tels que le Cimetière musulman (1876).

Vassily Polenov, peintre majeur en Russie

A la fin de la guerre, Vassily Polenov rentre en Russie et s’affirme comme un peintre majeur de la scène artistique russe. Il renouvelle alors ses thématiques et adopte un style lumineux et harmonieux. 

Les paysages réalistes

Vassily Polenov compte parmi les principaux représentants de l’école du paysage réaliste. A partir de 1879, le peintre participe à toutes les expositions annuelles du Peredvizhniki l’Association des Expositions ambulantes. Il promeut une peinture réaliste, qui modernise la représentation de la vie quotidienne russe, tout en demeurant dans la continuité de l’approche lyrique d’Alekseï Savrasov et Fedor Vasiliev. Cour à Moscou (1878) assure sa popularité auprès du public en raison de la simplicité harmonieuse et de la justesse de la représentation. 

Le cercle d’Abramtsevo

Vassily Polenov rejoint en 1880 le cercle d’Abramtsevo, à l’invitation de l’industriel et mécène Savva Mamontov, qu’il avait rencontré lors de son voyage à Rome. Il devient rapidement une personnalité majeure de la colonie d’artistes. Il conçoit l’église et participe à la fondation du musée du village. Vassily Polenov s’attache notamment à collecter des exemples d’art populaire. Il participe ainsi au renouveau du sentiment national encouragé par les membres du cercle. 

L’action religieuse et sociale de Vassily Polenov

Au milieu des années 1880, Vassily Polenov s’engage dans des projets à dimension religieuse et sociale affirmée. Il réalise alors surtout des peintures religieuses, telles que Le Christ et le pécheur (1887), et une série intitulée La vie du Christ (1890-1900). Pour assurer l’exactitude de ses représentations, le peintre s’appuie sur ses esquisses réalisées au Moyen-Orient. 

Vassily Polenov souhaite par ailleurs agir avec son épouse Natalia Yakunchikova pour améliorer l’éducation des enfants en contexte rural. Il acquiert donc une propriété de campagne à Borok sur la rivière Oka, et fonde un complexe composé d’une maison, un atelier, une église, un musée et deux écoles pour les enfants de la région. Il dessine personnellement le plan de sa maison-musée. 

Lorsqu’éclate la Révolution russe, Vassily Polenov réside à Borok, loin du pouvoir. Il rejoint néanmoins l’Association des artistes de la Russie révolutionnaire (AKhRR), et est nommé Artiste du peuple de l’URSS en 1926. À sa mort en 1927, Borok est même renommée Polenovo en hommage à l’artiste.

La cote des œuvres de Vassily Polenov

La cote des œuvres de Vassily Polenov traduit l’influence qu’il a exercé sur l’art russe tout au long de sa carrière. 

La gamme des prix des peintures est large, avec des prix de vente s’échelonnant entre 5 000 et 4 000 000 €. Cependant, la majorité des toiles est adjugée pour un prix compris entre 10 000 à 500 000 €. Le record des ventes a été atteint en 2011 à Londres avec Le Christ et le pêcheur (Celui qui est sans pêché) (1908), adjugé pour 4 200 120 € (3 600 000 £). 

Les dessins et aquarelles, plus rares sur le marché de l’art, s’échangent généralement pour 1 000 à 10 000 €.

(Illus.)

Vassily Polenov, Cour à Moscou, 1878, Moscou, Galerie Tretyakov 

Vous souhaitez faire expertiser une peinture de Vassily Polenov et recevoir son estimation. Remplissez votre demande via notre formulaire en cliquant ici. Estimez une peinture de Vassily Polenov en quelques clics et recevez une réponse sous quelques jours. C’est gratuit et totalement confidentiel.

Comment se déroule l'estimation de votre bien ?

Pour faire expertiser votre peinture de Vassily Polenov, c’est simple : effectuez une demande d’estimation gratuite via notre formulaire en ligne.
Nos commissaires priseurs et spécialistes vont étudier votre pièce sous toutes ses coutures grâce aux photos envoyées et vous feront une estimation de sa valeur en deux jours.
Tout se fait en trois étapes seulement 

Remplir le formulaire estimation

Nom, prénom, email, téléphone… Toutes les informations nécessaires pour que nos experts puissent vous recontacter suite à votre demande d’expertise d’objet.

Réponse en 48 heures

Une fois que nous avons reçu les éléments, nos commissaires priseurs réalisent l’expertise de votre bien et vous fournissent une première estimation en 48h. 

Joindre vos photos

Veillez à ce que les photographies soient nettes, de bonne qualité et prises sous tous les angles afin que nos experts puissent réaliser l’estimation de votre œuvre.