demo-attachment-40-Path-4

Estimation de sa peinture cubiste en ligne

Le cubisme est un mouvement d’avant-garde dont les bornes chronologiques s’étendent de 1907 à 1914. Le terme d’avant-garde désigne les mouvements artistiques qui, à partir de la deuxième moitié du XIXème siècle et sur fond de modernisme, opèrent une rupture esthétique, politique et sociale par rapport au monde de l’art. Les artistes des avant-gardes se positionnent contre les valeurs bourgeoises, les codes de l’art académique et le système du Salon, c’est-à-dire une reconnaissance sociale des artistes via un jury qui prône les canons artistiques des Beaux-Arts.
Estimation Tableaux - Peinture Cubiste
demo-attachment-366-Path_1348

Art moderne : qu'est-ce que le cubisme ?

Les artistes des avant-gardes, souvent jeunes, vivent et travaillent en communauté. En outre, leurs pratiques créatives pluridisciplinaires se veulent provocantes ou contestataires. Le cubisme s’inscrit dans la continuité du fauvisme, le premier mouvement d’avant-garde du XXème siècle. Les artistes qui, par leur esthétique, ont été désignés comme « cubistes » doivent cette appellation, d’abord péjorative, au critique d’art Louis Vauxcelles. En effet, ce dernier considère ces tableaux comme un assemblage de petits cubes, d’où il tire le terme de « cubiste ». Ce sont Pablo Picasso, Georges Braque, André Derain ou encore Fernand Léger, entourés des poètes Max Jacob et André Salmon. Ils se connaissent au moins depuis 1907 et gravitent à Paris autour de cités d’artistes, notamment Montmartre avec le Bateau-Lavoir et à Montparnasse avec la Ruche. Ces artistes plasticiens sont peu appréciés du public et vivent pauvrement. Ce n’est que grâce aux marchands d’art Ambroise Vollard, Daniel-Henry Kahnweiler et Léon Rosenberg qu’ils sont peu à peu reconnus. Après le fauvisme, qui avait transformé la manière d’utiliser la couleur, les artistes cubistes révolutionnent la façon de représenter l’espace et les formes. Les apports des arts extra-occidentaux les inspirent dans la redéfinition de la perspective et la fragmentation des formes. Le cubisme n’est pas encore un mouvement abstrait, mais on assiste toutefois à un rejet du réalisme, visible dans le traitement des objets en volume qui se trouvent éclatés ou décomposés. La gamme chromatique se réduit à des tonalités centrées autour des ocres et des gris. Enfin, les artistes s’ouvrent à de nouvelles techniques, notamment le collage.

Les différentes phases du cubisme en art moderne

On considère que le cubisme connaît trois phases de développement.

Le cubisme cézannien

Le cubisme cézannien en constitue la première phase, et s’étend de 1907 à 1909. Cette appellation vient du fait que Braque et Picasso s’inscrivent alors dans le sillage de Paul Cézanne. Il s’agit de peindre selon une simplification des formes, et, pour reprendre les mots de Cézanne à l’adresse d’Émile Bernard, de « traite(r) la nature par le cylindre, la sphère, le cône, le tout mis en perspective, soit que chaque côté d’un objet, d’un plan, se dirige vers un point central ». C’est en 1907 que Picasso réalise Les Demoiselles d’Avignon, une huile sur toile conservée au Museum of Modern art à New-York et considérée comme le couronnement de cette première phase du cubisme. Durant l’été 1908, Braque et Picasso se retrouvent à l’Estaque, situé à côté de Marseille, et c’est là-bas qu’ils réalisent un travail commun où l’émulation règne. Dans l’huile sur toile de Braque Maisons à l’Estaque, réalisée en 1908 et conservée au Musée des Beaux-arts de Berne, apparaît l’héritage de Cézanne : le travail des corps tout en volume et les glissements de plans, c’est-à-dire qu’on n’arrive pas toujours à les distinguer.

Le cubisme analytique

Le cubisme analytique suit cette première période, de 1909 à 1911. C’est la phase la plus hermétique du cubisme, avec des compositions de plus en plus difficilement lisibles car les figures humaines autant que les paysages et les natures mortes sont complètement décomposées. L’huile sur toile peinte par Pablo Picasso en 1910, Portrait de Daniel Henry Kahnweiler, illustre cette évolution.

Le cubisme synthétique

La dernière phase est désignée sous le nom de cubisme synthétique, et s’étend de 1912 à 1914 environ. Les artistes choisissent de faire marche-arrière dans leur processus de décomposition du réel, afin de revenir à des œuvres plus lisibles. C’est également à partir de ce moment qu’ils utilisent de nouveaux matériaux, jugés comme non artistiques, tels que le carton ou la corde, et qu’ils procèdent à des collages. L’œuvre emblématique de cette période est la Nature morte à la chaise cannée réalisée par Picasso au printemps 1912, une huile sur toile et toile cirée sur toile.

Durant les années 1910, les cubistes qui s’affirment en groupe, organisent plusieurs expositions, dont la première a lieu en 1911 à Paris. La fin de la décennie marque la dissolution de cette école d’artistes.

 

Les œuvres cubistes ont aujourd’hui une place de choix dans les musées et sur le marché de l’art. Ainsi, la cote de Pablo Picasso est actuellement d’environ 8 millions d’euros pour un moyen format, tandis que celle de Georges Braque est d’environ 200 000 euros. Fait marquant : la vente du 11 novembre 2019 à New-York d’une huile sur toile de moyen format réalisée par Braque, L’église de Carrières-Saint-Denis, a été adjugée 3 915 000 dollars. Cette adjudication représente 2 944 516 euros, bien au-delà donc de sa côte habituelle.

Vous souhaitez faire expertiser un tableau cubiste et recevoir son estimation. Remplissez votre demande via notre formulaire en cliquant ici. Estimer un tableau cubiste en quelques clics et recevez une réponse sous quelques jours. C’est gratuit et totalement confidentiel.

Comment se déroule l'estimation de votre bien ?

Pour faire expertiser votre objet, c’est simple : effectuez une demande d’estimation gratuite via notre formulaire en ligne.
Nos commissaires priseurs et spécialistes vont étudier votre pièce sous toutes ses coutures grâce aux photos envoyées et vous feront une estimation de sa valeur en deux jours.
Tout se fait en trois étapes seulement 

Remplir le formulaire estimation

Nom, prénom, email, téléphone… Toutes les informations nécessaires pour que nos experts puissent vous recontacter suite à votre demande d’expertise d’objet.

Réponse en 48 heures

Une fois que nous avons reçu les éléments, nos commissaires priseurs réalisent l’expertise de votre bien et vous fournissent une première estimation en 48h. 

Joindre vos photos

Veillez à ce que les photographies soient nettes, de bonne qualité et prises sous tous les angles afin que nos experts puissent réaliser l’estimation de votre œuvre.