Home » Domaines d’expertise » Estimation Médailles » Médailles et décorations

Estimation gratuite de médailles de décoration

Les médailles peuvent être des décorations honorifiques remises par l’État en remerciement pour un service rendu. La médaille est alors une marque de reconnaissance à valeur symbolique. Dans le contexte français, ces décorations sont soumises à une hiérarchie stricte. Elles héritent des ordres de l’Ancien Régime. La médaille honorifique est constituée d’un ruban dont les couleurs sont codifiées, et d’un insigne métallique.

Estimation gratuite de medaille de decoration

Vous souhaitez faire expertiser une médaille de décoration ? Remplissez votre demande via notre formulaire. Faites estimer votre médaille en quelques clics et recevez une réponse sous 48h. C’est gratuit et totalement confidentiel.

Les médailles et décorations remises au nom du président

Certaines médailles et décorations sont remises au nom du président, après examen des candidatures par un conseil. Il s’agit de décorations récompensant le mérite individuel. Elles correspondent à un système complexe hérité du Moyen Âge. 

Parmi ces médailles, la Légion d’Honneur est la plus haute distinction, et la plus ancienne distinction encore distribuée. Elle a été créée en 1802 par Napoléon Bonaparte, alors Premier Consul. 

L’Ordre de la Libération est la seconde décoration par ordre de préséance. Il a été créé en 1944 par le général de Gaulle pour récompenser tout service exceptionnel pour la Libération. Les médailles de cet ordre ont été remises à 1036 personnes, 5 communes, et 18 unités combattantes entre 1944 et 1946. L’Ordre national du mérite est lui aussi créé par le général de Gaulle en 1963, pour moderniser les récompenses. 

La médaille militaire instaurée en 1852 par Napoléon III est elle aussi remise par le président. Cette décoration destinée aux militaires récompense des exploits militaires ou encore de longues années de service.  

La médaille nationale de reconnaissance aux victimes du terrorisme est la dernière décoration créée. Cette médaille honorifique a été fondée en 2016. Elle se distingue des autres car elle ne récompense pas des services rendus à la Nation, mais rend hommage à des victimes. 

Les médailles et décorations ministérielles

Certaines médailles et ordres sont remis spécifiquement par un ministère. 

C’est le cas de nombre de médailles militaires, qui valorisent l’action d’éclat d’un individu au cours d’une guerre. Ces dernières sont décernées sans lien avec le grade du militaire concerné. Parmi les décorations les plus attribuées, on compte la Croix de guerre de 1914-1918, la Croix de guerre de 1939-1945, la Médaille de la Résistance française, ou encore la Croix de guerre des Théâtres des Opérations Extérieures (TOE). La médaille de la gendarmerie nationale et la médaille d’or de la défense nationale sont également des médailles militaires ministérielles.  

Les ordres ministériels sont eux aussi des décorations attribuées par un ministères. Parmi ceux-ci, on compte l’Ordre des Palmes académiques (1808), l’Ordre du Mérite agricole (1883), l’Ordre du Mérite maritime (1930), ou encore l’Ordre des Arts et des lettres (1957). Avec la création de l’Ordre du Mérite (1963), ces différents ordres ministériels sont appelés à disparaître. 

Les médailles et décorations civiles

Enfin, certaines médailles sont décernées aux civiles pour actes de service héroïque. Ainsi, la médaille d’honneur pour actes de courage et de dévouement est créée en 1820 pour récompenser les services portés par des civiles à des personnes en danger. 

Certaines médailles d’honneur sont également décernées par le ministère pour rendre hommage à un mérite professionnel ou social. C’est le cas de la Médaille d’honneur du travail, de la famille, ou encore de la jeunesse et des sports. 

Enfin, des médailles mémorielles rendent hommage à la participation à une opération donnée, sans distinction de mérite ou de statut. La première de ces médailles commémoratives est la Médaille de Sainte-Hélène, créée en 1857 par Napoléon III pour récompenser les militaires ayant servi Napoléon Ier dans les différentes campagnes de 1792 à 1815. C’est également le cas de la médaille de la guerre de 1870, remise en 1911-1912 à toutes les personnes impliquées dans les combats franco-prussiens, tant les militaires que les infirmiers ou les aumôniers.

Faites estimer gratuitement une médaille et décoration

La valeur d’une médaille ou décoration militaire varie en fonction de sa nature, de sa rareté, de son état de conservation, et de l’identité de son ancien propriétaire. 

Ainsi, une médaille militaire du Second Empire dont le destinataire n’est pas identifié peut être acquise pour une centaine d’euros. 

En revanche, les enchères s’envolent lorsque les collectionneurs prêtent un grand intérêt au premier propriétaire de la médaille. Ainsi, la Légion d’honneur de Napoléon Ier a été acquise à Fontainebleau pour 200 000 € en 2004. Le record des ventes est détenu par la médaille de l’Ordre du Sang d’Ulrich Graf, le garde du corps d’Hitler. Cette dernière a été adjugée pour 36.500 livres (40.000 euros) à Londres en 2019. 

Vous souhaitez faire expertiser une médaille et décoration et recevoir son estimation. Remplissez votre demande via notre formulaire. Faites estimer une médaille et décoration en quelques clics et recevez une réponse sous quelques jours. C’est gratuit et totalement confidentiel

(Illus.) Croix de guerre 1914-1918 du colonel Brébant avec étoiles de bronze, d’argent, de vermeil, palme de bronze, remise en 1918, collection privée. 

Estimation d’objet d’art en ligne : comment faire ?

L’expertise en ligne de votre objet se fait facilement, en trois étapes ! C’est gratuit et confidentiel.