demo-attachment-40-Path-4

Estimation de Jacques-Raymond Brascassat : sa cote et ses œuvres d’art contemporaine

D'origine bordelaise, le peintre Jacques Raymond Brascassat né en 1804 et meurt en 1867 à Paris. Le peintre est reconnu pour ses représentations d'animaux qui sont alors présentés à plusieurs salons. Jacques-Raymond Brascassat obtient une place considérable dans la sphère artistique du XIXe siècle et notamment dans la peinture animalière.
demo-attachment-366-Path_1348
Jacques-Raymond Bascassat étude taureau-min

Qui est Jacques Raymond-Brascassat, peintre d’art contemporain

La formation de Jacques-Raymond Brascassat commence dès son plus jeune âge lorsque son père artisan et sa mère couturière descellent en lui un futur talent. Dès 1816, il entame un apprentissage auprès d’un certain Lacaze, faiseur de trumeaux et d’attiques. Un an plus tard, l’artiste se forme auprès de Théodore Richard (élève présumé de Jean-Auguste-Dominique Ingres) avec qui il entretient un lien similaire à celui d’un père avec son fils.

 L’année 1822 marque pour lui une victoire au cœur de sa ville de naissance, Bordeaux, où il remporte un prix de dessin et se lance dans la vente de sa production. Après cela, en 1825, il suit son maître Théodore Richard (1782-1859) à Paris. Jacques-Raymond Brascassat entre alors dans l’atelier de Louis Hersent (1777-1860)  et gagne la seconde place au concours du Prix de Rome du paysage historique. Le sujet imposé étant La chasse de Méléagre. Cette récompense, malgré l’obtention de la seconde place, lui vaut tout de même de recevoir une pension royale pour son séjour à Rome, tout comme un lauréat.

Jacques-Raymond Brascassat séjourne en Italie de 1826 à 1830, il visite Rome, Gênes et Florence. Durant son voyage,  il rencontre Camille Corot (1796-1875)  et Léon Fleury (1804-1858). Le peintre découvre dans les paysages italiens une beauté qui le laisse admiratif. Nombreuses de ses productions sont inspirées par les atmosphères des villes italiennes, Pompéi, Capri, la Sicile mais aussi Syracuse, Palerme, Sélinonte et bien d’autres. Après s’être enrichi d’inspiration, Brascassat  retourne à Paris pour illustrer ses paysages en y intégrant des animaux qu’il croque en visitant l’école vétérinaire accompagné du sculpteur Antoine Louis Barye (1795-1875).

En 1831, Jacques-Raymond Brascassat tente d’exposer au Salon de Paris avec des productions dépeignant des paysages, mais aussi une étude de chien ayant une histoire bien singulière. En effet,  durant son voyage en Italie le peintre a dû laisser sur place son chien, Romolo, malheureusement malade sans pour autant l’oublier. Cette étude est certainement à l’origine de sa vocation de peintre animalier.

 À partir de 1831 et ce pendant dix ans, Jacques-Raymond Brascassat réalise de long séjour en Côte-d’Or chez monsieur de Musigny, un artiste amateur et riche propriétaire, rencontré lors de son voyage en Italie. Il se découvre une passion pour l’étude des bovins et plus particulièrement les taureaux. Par ailleurs, en 1835 il expose au Salon de Paris son œuvre intitulée Taureau se frottant contre un arbre et rencontre un énorme succès. 

Les inspirations artistiques de Jacques-Raymond Brascassat

Jacques-Raymond Brascassat se nourrit d’abord des paysages de la péninsule italienne et de sa faune dont il fait sa vocation. En tant que peintre animalier, Brascassat met au premier plan la faune et l’expose lors de plusieurs salons parisiens. La représentation des animaux dans l’art ne date pas du XIXe siècle puisqu’on la retrouve dans les premières peintures rupestres.  

Jacques-Raymond Brascassat travaille les animaux avec un réalisme inspiré des plus grands peintres hollandais comme Paulus Potter (1625-1654) ou Karel Dujardin (1626-1678). Le peintre représente taureau et vache dans une composition large, laissant place au décor, mais avec un cadrage suffisamment resserré pour observer chaque détail de l’animal. Grâce à une précision réaliste, l’ampleur des formes du corps de l’animal souligne sa présence, si ce n’est sa prestance, au cœur de la composition. Le rendu du pelage est traité avec plusieurs couches épaisses donnant du volume aux bovins.

En ce qui concerne ses arrière-plans, Jacques-Raymond Brascassat est très vite inspiré par la campagne environnante dans laquelle il évolue. De ce fait, il peint énormément d’arbres et de paysages avant de se lancer dans la peinture animalière. Il accorde une grande importance à la cohérence et organise ses arbres en fonction du terrain, du climat, s’ils viennent des montagnes ou des plaines. Finalement les représentations de Brascassat sont pratiquement des études naturalistes ou l’importance du temps est symbolisée. En effet, lorsqu’il représente des branches mortes tombées au pied d’un arbre cela accentue la composition d’un message ou la vieillesse est discrètement représentée.

Faites estimer gratuitement une œuvre de Jacques-Raymond Brascassat

 

Vous souhaitez faire expertiser un tableau de Jacques-Raymond Brascassat et recevoir son estimation ? Remplissez votre demande via notre formule en ligne. Faites estimer une peinture de Jacques-Raymond Brascassat en quelques clics et recevez une réponse sous quelques jours. C’est gratuit et totalement confidentiel !

(Illus.) Jacques-Raymond Brascassat, Étude de taureau, v.1849,  dessin sanguine et pastel sèche, musée des Beaux-Arts de Bordeaux.

Comment se déroule l'estimation de votre bien ?

Pour faire expertiser votre objet, c’est simple : effectuez une demande d’estimation gratuite via notre formulaire en ligne.
Nos commissaires priseurs et spécialistes vont étudier votre pièce sous toutes ses coutures grâce aux photos envoyées et vous feront une estimation de sa valeur en deux jours.
Tout se fait en trois étapes seulement 

Remplir le formulaire estimation

Nom, prénom, email, téléphone… Toutes les informations nécessaires pour que nos experts puissent vous recontacter suite à votre demande d’expertise d’objet.

Réponse en 48 heures

Une fois que nous avons reçu les éléments, nos commissaires priseurs réalisent l’expertise de votre bien et vous fournissent une première estimation en 48h. 

Joindre vos photos

Veillez à ce que les photographies soient nettes, de bonne qualité et prises sous tous les angles afin que nos experts puissent réaliser l’estimation de votre œuvre.