demo-attachment-40-Path-4

Estimation de Natalia Gontcharova: sa cote et ses œuvres d’art contemporaine

Né le 4 juin 1881 à Ladyjino (ancien gouvernement de Toula en Russie), Natalia Sergeuïevna Gontcharova est une peintre et décoratrice de théâtre aux compétences multiples. C’est d’ailleurs cette polyvalence qui l’inscrit parmi les peintres les plus reconnus du XIXe siècle.

demo-attachment-366-Path_1348
Natalia Gontcharova-min

Qui est de Natalia Gontcharova, peintre et aquarelliste d’art contemporain

Fille d’un architecte, Natalia Gontcharova grandit à la campagne auprès de sa grand-mère  près de la vie rurale et des travaux des champs. L’artiste porte un intérêt sentimental aux coutumes paysannes qui se ressentent au cours de sa formation artistique. De 1901 à 1909,  Natalia Gontcharova suit un enseignement d’art à l’école de peinture de sculpture et d’architecture de Moscou. C’est au cœur de cette formation qu’elle rencontre le peintre Mikhaïl Larionov (1881-1964) avec qui elle se marie en 1955. La peintre puise dans cet amour de nombreuses inspirations.

 Natalia Gontcharova est à la recherche de formes concrètes et de lignes simplifiées, l’artiste traverse de 1906 à 1912 une période néoprimitive et aborde essentiellement les thèmes de la vie rurale et les sujets religieux. À partir de 1907,  Natalia Gontcharova s’introduit de plus en plus dans les sphères artistiques russes et participe à de nombreuses associations et expositions importantes de l’avant-garde russe : La Guirlande-Stephano, La Queue D’âne, La Cible en 1914 et Le Valet de Carreaux en 1912. Ces participations aident à mettre l’artiste en lumière, il en va d’ailleurs de même pour son mari avec lequel elle participe, en 1912, à la deuxième exposition du Cavalier Bleu à Munich.

En 1913,  Natalia Gontcharova et son mari signe le manifeste du Rayonnisme, un mouvement alliant à la fois l’héritage du cubisme, de l’Orphisme des Delaunay et enfin du futurisme italien. La théorie du rayonnisme se détache de la figuration pour exprimer uniquement les vibrations émanant d’un objet alors lié à son milieu.  Natalia Gontcharova participe à cette théorisation par sa maîtrise des couleurs. 

Au premier quart du XXe siècle, les toiles religieuses de  Natalia Gontcharova sont considérées comme blasphématoires par leur traitement libre et très coloré, elles sont très vite censurées. L’artiste se dirige alors vers une autre direction, celle du Futurisme et du Rayonnisme qui tendent à l’abstraction. Inscrite dans ce mouvement, l’artiste illustre des poèmes, publie un portefeuille de lithographie intitulé Images mystiques de la guerre et met en avant la dure réalité du quotidien russe.

 En 1915 l’artiste quitte définitivement la Russie pour la Suisse puis s’installe à Paris. Natalia Gontcharova est particulièrement connue pour ses créations de décors pour le théâtre. En 1929 elle se consacre à la scénographie et au costume des ballets russes de Diaghilev ainsi que pour le théâtre et l’opéra. En 1922, Gontcharova participe régulièrement au Salon des indépendants et au Salon d’Automne. Au début des années trente l’artiste réalise des illustrations pour le journal Le Populaire. Puis la guerre vient à frapper à nouveau et le couple se sépare, laissant  Natalia Gontcharova dans l’oubli, elle meurt à Paris en 1962.

Les inspirations artistiques de Natalia Gontcharova

Natalia Gontcharova puise d’abord son inspiration dans l’art populaire russe. Ses premières œuvres témoignent de son assimilation de l’impressionnisme, des Nabis ou encore du fauvisme. Par ailleurs ses peintures religieuses s’inspirent notamment des icônes et des Loubki, estampe populaire russe gravée en général sur du bois. Les Loubki reflètent les goûts esthétiques du peuple, ses notions du bien et du mal, ses critères moraux, ses normes éthiques et constituent ainsi un domaine extrêmement intéressant de la culture nationale russe.

Par conséquent, Natalia Gontcharova a une maîtrise des couleurs singulières, permettant de distinguer ses œuvres de celle de son mari. Son œuvre intitulée Le Cycliste réalisée en 1913, dépeint l’influence du futurisme dans la représentation du mouvement mais aussi de la lumière. Natalia Gontcharova se trouve alors entre la tradition, les coutumes, mais aussi le début d’une modernité qu’elle ne cesse de s’approprier tout au long de sa carrière.

Son intérêt pour le théâtre ainsi que son interprétation de la scénographie font de Natalia Gontcharova une artiste polyvalente, mais surtout engagée contre les courants artistiques classiques. Son lien avec le futurisme et sa participation au rayonnisme fait d’elle l’une des premières artistes femmes russes considérées comme avant-gardiste.

Faites estimer gratuitement une œuvre de Natalia Gontcharova

Vous souhaitez faire expertiser un tableau de Natalia Gontcharova et recevoir son estimation ? Remplissez votre demande via notre formule en ligne. Faites estimer une œuvre de Natalia Gontcharova en quelques clics et recevez une réponse sous quelques jours. C’est gratuit et totalement confidentiel !

(Illus.) Natalia Gontcharova, Le cycliste, huile sur toile, 1913, Musée russe, Saint-Pétersbourg.

Comment se déroule l'estimation de votre bien Natalia Gontcharova ?

Pour faire expertiser votre objet, c’est simple : effectuez une demande d’estimation gratuite via notre formulaire en ligne.
Nos commissaires priseurs et spécialistes vont étudier votre pièce sous toutes ses coutures grâce aux photos envoyées et vous feront une estimation de sa valeur en deux jours.
Tout se fait en trois étapes seulement 

Remplir le formulaire estimation

Nom, prénom, email, téléphone… Toutes les informations nécessaires pour que nos experts puissent vous recontacter suite à votre demande d’expertise d’objet.

Réponse en 48 heures

Une fois que nous avons reçu les éléments, nos commissaires priseurs réalisent l’expertise de votre bien et vous fournissent une première estimation en 48h. 

Joindre vos photos

Veillez à ce que les photographies soient nettes, de bonne qualité et prises sous tous les angles afin que nos experts puissent réaliser l’estimation de votre œuvre.