Estimation et cote de l'artiste René Pellos

René Pellos commence sa carrière de dessinateur en 1916, dans l’hebdomadaire satirique genevois Le Gugusse. René Pellos est un de ces auteurs ayant réussi à combiner le dessin avec sa passion : le sport. Il se spécialise dans la caricature de sportifs et se rend notamment célèbre pour ses caricatures du tour de France, qui gagne alors en popularité à ses débuts. Découvrez ici l’histoire de René Pellos et ses œuvres emblématiques. Besoin d’une expertise René Pellos ? Contactez l’équipe d’Estimon’objet !

Estimation gratuite Rene Pellos

Vous souhaitez  expertiser une œuvre de René Pellos et recevoir son estimation ? Remplissez votre demande via notre formulaire. Faites estimer une œuvre de René Pellos en quelques clics et recevez une réponse sous quelques jours. C’est gratuit et totalement confidentiel.

René Pellos : des Beaux-Arts à Le Gugusse

René Pellos, de son vrai nom René Marcel Pellarin, est un dessinateur et scénariste de bande dessinée français, né le 22 janvier 1900 à Lyon et décédé le 8 avril 1998 à Cannes. Ses parents l’inscrivent à l’École des Beaux-Arts de Genève mais il quitte l’établissement dès la première leçon, manifestant son désaccord de façon abrupte. Ainsi, Pellos se forme à son métier de manière autodidacte. Sa maîtrise innée du dessin lui permet néanmoins de décrocher un poste de dessinateur de presse à l’âge de seize ans.

Les inspirations artistiques de René Pellos sont multiples, reflétant un mélange d’influences variées de son époque. Parmi ces influences, on trouve une admiration pour des pionniers de la bande dessinée française tels qu’Hergé, le créateur de Tintin, dont le style épuré et la narration dynamique ont certainement eu un impact sur le travail de Pellos. De même, l’œuvre d’André Franquin, célèbre pour ses séries Spirou et Fantasio ainsi que Gaston Lagaffe, a pu également influencer le jeune Pellos, tant au niveau du trait que de l’humour. Outre ces influences directes de la bande dessinée, il est plausible que Pellos ait été inspiré par des mouvements artistiques plus larges mais toujours de son époque. Les peintres surréalistes, avec leur exploration de l’inconscient et du fantastique, ont pu stimuler son imagination et l’encourager à créer des mondes visuels originaux et imaginatifs. Son style est marqué par des caricatures exagérées et des expressions faciales comiques qui contribuent à l’humour de la série. Les décors sont souvent détaillés et réalistes, offrant un contraste frappant avec les personnages souvent loufoques. 

Cependant, au-delà de ces influences externes, le travail de Pellos est également profondément inspiré de sa propre expérience et de sa personnalité, incluant une dimension biographique à son œuvre. Son style reconnaissable est le fruit non seulement d’inspirations conscientes mais aussi de sa créativité innée, de son talent artistique et de son engagement envers son métier. Sa pratique sportive du hockey sur gazon à haut niveau depuis ses seize ans et qui le conduira aux JO d’Amsterdam en 1928, a également orienté les sujets vers lesquels il s’est tourné en dessin lorsqu’il a eu trente ans (Miroir Sprint, Sport digest). Ainsi, bien que ses œuvres puissent refléter des influences diverses et variées, elles sont toujours imprégnées de sa touche personnelle liée à un humour indéniable et à un goût pour les compétitions sportives

René Pellos : culture populaire et tensions sociétales 

Les Pieds Nickelés est une reprise emblématique de René Pellos, qui raconte l’histoire d’un trio de personnages de bande dessinée, Ribouldingue, Croquignol et Filochard, qui ont marqué l’histoire de la culture populaire française. Apparus pour la première fois en 1908 dans le magazine L’Épatant, ils ont été popularisés par leur créateur, Louis Forton, avant que Pellos ne reprenne le flambeau des aventures du trio dans les années 1950. Les Pieds Nickelés sont composés de Ribouldingue, le chef charismatique et rusé, Croquignol, le cerveau de l’opération toujours en quête de combines, et Filochard, l’éternel naïf dont la maladresse fournit souvent l’élément comique des récits.

Ensemble, ils se lancent dans une série d’escapades et plans farfelus pour s’enrichir rapidement mais ceux-ci finissent souvent en désastre. Malgré ces tentatives souvent infructueuses, le trio des Pieds Nickelés incarne l’esprit de débrouillardise, tout en offrant une subtile critique sociale des inégalités, à travers des aventures rocambolesques. La notoriété des trois personnages a perduré au fil des décennies, les élevant au rang d’icônes de la bande dessinée française. Leur influence se ressent encore aujourd’hui dans la culture populaire française.

Durga Rani est une œuvre singulière dans le répertoire de René Pellos. Créée dans les années 1950, cette série de bande dessinée transporte les lecteurs dans l’univers de l’Inde coloniale. Le récit suit les aventures de Durga Rani, une jeune femme courageuse et déterminée, qui se dresse contre l’oppression et l’injustice dans un contexte de lutte pour l’indépendance de son pays. Armée de son intelligence, de sa force et de son esprit libre, elle affronte les puissances coloniales avec audace et résolution. Pellos, avec son talent artistique remarquable, donne vie à cet univers riche en détails et en couleurs, capturant à la fois la beauté envoûtante de l’Inde et les tensions sociétales de l’époque. Son trait est caractérisé par sa précision et sa fluidité, permettant de rendre avec finesse les expressions des personnages et les détails des décors exotiques. Pellos utilise habilement les ombres et les contrastes pour créer une atmosphère envoûtante, soulignant les moments d’action et de suspense. Durga Rani dépasse le simple divertissement pour devenir une œuvre chargée de sens, offrant une réflexion sur la lutte pour la liberté, la résilience humaine et le pouvoir de la détermination individuelle.

En plus de ses bandes dessinées, Pellos s’est fait remarquer pour ses caricatures du Tour de France. Ses dessins transforment les montagnes en visages humains exprimant diverses émotions, tandis que les coureurs, qui grimacent à cause de l’effort, sont dépeints avec humour et expressivité. Pendant de nombreuses années, René Pellos a brillamment croqué les grandes stars du peloton ainsi que des cyclistes moins connus, ces derniers jouant pourtant un rôle essentiel mais restant souvent dans l’ombre, pour diverses publications. Ses illustrations, captivantes et pleines de vie, étaient souvent réalisées lors de compétitions emblématiques telles que le Miroir du Cyclisme, Miroir Sprint ou Sport Mondial. Des figures légendaires comme Antonin Magne, Fausto Coppi, Federico Bahamontes, Jacques Anquetil, Eddy Merckx et bien d’autres encore sont immortalisées sur ses pages, souvent représentées en pleine lutte dans les cols ou grimaçant sous l’effort.

Quelle est la cote de René Pellos sur le marché de l’art ?

 La majorité des ventes de dessins de René Pellos se fait dans la catégorie dessin-aquarelle. Si sa cote se situe généralement aux alentours de plusieurs centaines d’euros, lorsque le dessin est issu d’une de ses œuvres majeures comme Les Pieds Nickelés, les enchères montent alors à plusieurs milliers d’euros. En 2015, la couverture originale de l’album « Les Pieds Nickelés à Chicago » réalisée à l’encre de Chine et signée, était estimée entre 1 000 € et 1 400 € pour finalement être adjugée à 5 600 €.

Vous souhaitez faire expertiser un dessin de René Pellos et recevoir son estimation ? Remplissez votre demande via notre formulaire en cliquant ici. Faites estimer une œuvre de René Pellos en quelques clics et recevez une réponse sous quelques jours. C’est gratuit et totalement confidentiel ! 

(Illus.) Cartel : Tracé d’un dessin de Louis Forton représentant le trio « Pieds Nickelés », personnages repris par René Pellos

Estimation d’objet d’art en ligne : comment faire ?

L’expertise en ligne de votre objet se fait facilement, en trois étapes ! C’est gratuit et confidentiel.