Estimation et cote de l'artiste Will

Willy Maltaite (1927-2000), plus connu sous son pseudonyme Will, est un auteur et dessinateur de bande dessinée belge. Il est notamment célèbre pour être le dessinateur de la série Tif et Tondu. Découvrez ici l’histoire de Will et ses œuvres emblématiques. Besoin d’une expertise Will ? Contactez l’équipe d’Estimon’objet !

Estimation gratuite Willy Maltaite

Vous souhaitez  expertiser une œuvre de Will et recevoir son estimation ? Remplissez votre demande via notre formulaire. Faites estimer une œuvre de Will en quelques clics et recevez une réponse sous quelques jours. C’est gratuit et totalement confidentiel.

Sa découverte du dessin chez Jijé et ses débuts dans la bande dessinée

Né en 1927 à Anthée, en Belgique francophone, Will commence à dessiner dès l’enfance. Le voyant peu assidu à l’école, ses parents l’encouragent à suivre une voie artistique. En 1941, il fait la rencontre d’un professeur de dessin qui l’oriente vers l’atelier de Joseph Gillain, alias Jijé, qui est déjà reconnu comme une figure majeure de la bande dessinée franco-belge grâce à sa reprise de la série Spirou et Fantasio mais aussi ses séries Jean Valhardi et Don Bosco. Ainsi, dès l’âge de quatorze ans, Willy Maltaite apprend le dessin auprès de Jijé qui lui enseigne le traitement des ombres, la reproduction de modèles vivants, ou encore le modelage pour appréhender les volumes. Un lien très fort s’installe entre le maître et l’élève, qui ne peut pas être à meilleure école. Mais Will n’aborde pas la bande dessinée tout de suite. Ce n’est qu’en 1946 qu’il se dirige vers le 9ème art en faisant la rencontre des jeunes André Franquin, futur repreneur de Spirou, et Morris, futur créateur de Lucky Luke. Collègues de Jijé dans Le Journal de Spirou, ces derniers se lient d’amitié avec Will et l’encouragent à créer ses premières planches.

Willy Maltaite, désormais bien entouré, publie rapidement ses premières illustrations pour les magazines belges Le Moustique et Bonnes soirées, mais nourrit le rêve de faire de la bande dessinée. Alors que Jijé, Franquin et Morris sont ensemble en voyage aux États-Unis, Will réalise sa première histoire, Le Mystère de Bambochal. Il essuie un refus des éditions Dupuis, mais ne désespérant pas, il décide de créer sa propre maison d’édition, les éditions du Ménestrel, pour l’auto-éditer. Il tire alors artisanalement son premier album à 15 000 exemplaires grâce à l’aide d’un cousin imprimeur.

Tif et Tondu

Bien qu’il lui ait refusé plusieurs projets, Charles Dupuis fait entrer Will dans l’équipe du Journal de Spirou en 1947, pour lequel il réalise plusieurs illustrations. En 1948, Dupuis lui confie le dessin de Tif et Tondu, duo de détectives aventuriers créé dix ans plus tôt par Fernand Dineur. Will en dessine plusieurs épisodes pour Spirou, sous la supervision de Dineur, comme La Cité des rubis, La Revanche d’Arsène Rupin ou encore Le Fantôme des lagunes. C’est en 1954 que Will rencontre le scénariste Maurice Rosy, avec qui il crée le personnage de Monsieur Choc, ennemi mystérieux de Tif et Tondu au visage toujours caché d’un heaume. Il apparaît dès le quatrième album de la série, Tif et Tondu contre la main blanche, et en devient rapidement un personnage emblématique. Ainsi, il est par la suite repris par le fils de Will, Éric Maltaite, dans une série spin-off de Tif et Tondu, intitulée Choc. Racontant la jeunesse de Monsieur Choc, cette série est publiée à partir de 2013 dans Le Journal de Spirou puis éditée en album en 2014.

L’interruption de Tif et Tondu et ses autres travaux en bande dessinée

En 1958, Will décide de faire une pause dans la série Tif et Tondu après sept albums publiés. Il devient alors directeur artistique du Journal de Tintin, ce qui en fait un des rares auteurs ayant travaillé à la fois pour « l’école de Marcinelle » (Spirou) et « l’école de Bruxelles » (Tintin), alors en forte concurrence. Mais il revient chez Spirou dès 1960 en dessinant la série Éric et Artimon, sur un scénario de Vicq. Par ailleurs, en parallèle de ses propres séries, Willy Maltaite seconde régulièrement d’autres auteurs. Il assiste ainsi Franquin pour les décors de l’histoire de Spirou et Fantasio « Les Pirates du silence », mais il travaille aussi avec Peyo sur les décors de Jacky et Célestin et Benoît Brisefer. Will reprend Tif et Tondu en 1964. Même si les scénaristes se sont succédé (Maurice Tillieux prend la relève de Rosy en 1970, succédé par Stephen Desberg à partir de 1980), Will dessine Tif et Tondu jusqu’en 1991, après la parution du trente-neuvième album de la série. La série est ensuite confiée à Denis Lapière au scénario et Alain Sikorski au dessin, qui réalisent les six derniers albums.

En parallèle de Tif et Tondu, Will est également directeur éditorial de la collection du Carrousel chez Dupuis. De plus, il lance une nouvelle série, Isabelle, qui compte douze albums scénarisés par Yvan Delporte, Raymond Macherot et Franquin entre 1970 et 1996. Dans les années 1980, Will se tourne vers un style radicalement différent de celui de Tif et Tondu, donnant une plus grande légèreté au dessin et plus d’importance dans la couleur, comme dans les albums Le Jardin des désirs et La 27ème Lettre, parus dans la collection Aire Libre de Dupuis en 1989 et 1990. Ce style est également visible dans ses peintures, inspirées du fauvisme, qu’il réalise durant son temps libre.

Quelle est la cote de Will sur le marché de l’art ?

Le travail de Will est présent sur le marché de l’art, notamment à travers des illustrations et des planches originales. Ses illustrations ont généralement des prix d’adjudication inférieurs à 10 000 €, comme une illustration représentant son héroïne Isabelle face à un monstre des neiges, adjugée à 7 800 € en 2018. Ses planches originales ont des prix d’adjudication plus variables, alors qu’une planche originale en couleurs d’Isabelle ne dépasse généralement pas les 500 €, les planches de La 27ème lettre ou de Tif et Tondu (qui sont plus rares sur le marché de l’art) sont plus souvent adjugées autour de 10 000 €. Ainsi, une planche originale en couleurs de La 27ème lettre s’est vendue 12 631 € en 2013. Par ailleurs, il est intéressant de remarquer que ce sont les couvertures originales qui ont les prix d’adjudication les plus hauts, à l’instar de la couverture du deuxième tome de Tif et Tondu, Tif et Tondu en Amérique centrale, qui a été adjugée à 22 105 € en 2012.

Vous souhaitez faire expertiser une planche ou une illustration de Will et recevoir son estimation ? Remplissez votre demande via notre formulaire en cliquant ici. Faites estimer une œuvre de Will en quelques clics et recevez une réponse sous quelques jours. C’est gratuit et totalement confidentiel !

 (Illus.) Willy Maltaite

Estimation d’objet d’art en ligne : comment faire ?

L’expertise en ligne de votre objet se fait facilement, en trois étapes ! C’est gratuit et confidentiel.