Estimation gratuite de spiritueux

Le spiritueux est un terme générique qui désigne toute boisson obtenue par la distillation de l’alcool, comprenant au moins 15% de volume d’alcool. En cela, le spiritueux se distingue de la bière et du vin, formés par fermentation. L’étymologie provient du latin spiritus, qui voit dans la distillation l’âme de la boisson. Après extraction de l’alcool, des aliments peuvent être macérées (à froid) ou infusées (à chaud) dans l’alcool. Ce procédé était initialement réalisé pour transformer le goût de l’alcool, et rendre l’eau de vie savoureuse. 

Estimation gratuite spiritueux

Vous souhaitez faire expertiser un spiritueux ? Remplissez votre demande via notre formulaire. Faites estimer vos spiritueux en quelques clics et recevez une réponse sous 48h. C’est gratuit et totalement confidentiel.

Histoire du spiritueux

Le spiritueux est consommé depuis l’Antiquité, cependant la compréhension du procédé n’est établie qu’au Moyen Âge, lorsque les alchimistes arabes créent l’alambic. La distillation du vin est d’abord d’usage médical. C’est pour ses vertus thérapeutiques que l’eau de vie se diffuse au Xème siècle. Les spiritueux font alors l’objet d’études universitaires.  Le professeur Arnaud de Villeneuve (1313), de l’Université de Montpellier, rédige ainsi un traité sur les vins et spiritueux qui fait autorité au XIVème siècle. 

En France, la production la plus ancienne de spiritueux est celle de l’Armagnac, au XIVème siècle. Les spiritueux sont produits de façon plus intensive avec la transformation des arts de la table au XVIIème siècle. Les transformations techniques induites par la Révolution industrielle permettent d’accentuer la production de spiritueux. On intègre alors au processus une seconde distillation, qui permet de masquer le goût de l’alcool. Les herbes et fruits sont désormais ajoutés à la boisson non plus pour cacher ce goût, mais au contraire pour diversifier les saveurs. 

La consommation des spiritueux se transforme au début du XXème siècle, dans le contexte de la prohibition. En effet, en réaction à la difficulté de s’approvisionner en spiritueux aux États-Unis, les barmen s’adaptent en créant des cocktails. Le mélange d’alcools variés séduit la clientèle, et se diffuse largement. 

Les types de spiritueux

Les spiritueux peuvent être de type simple, ou composé. 

Les spiritueux simples sont ceux dont le goût provient des matières premières fermentées dans l’alcool. Il s’agit des eaux-de-vie de fruits (kirsch, williamine), de racines (gentiane), de cidre (calvados, lambig), de vin (cognac, armagnac, pisco…) ou de marc (grappa, marc, tsípouro…). Les eaux-de-vie de canne à sucre (rhum), de pomme de terre (vodka) et de céréales (whisky) sont eux aussi des spiritueux simples. 

Les spiritueux composés, pour leur part, sont ceux dont la saveur est donnée par des substances aromatisantes. On distingue les amers (Picon, Campari, Cynar) et les anisés (pastis, pontarlier, anisette, ouzo, raki..). Les boissons aromatisées aux baies de genévrier (gin) et au carvi (kümmel) sont eux-aussi des spiritueux composés. C’est également le cas des liqueurs et crèmes.

Les spiritueux les plus recherchés 

Certains spiritueux sont particulièrement recherchés par les collectionneurs. Certains rhum, whisky, brandy, cognacs et armagnacs traditionnels sont produits en éditions limitées, et font l’objet de collections.  

Les spiritueux les plus appréciés en France sont le whisky, le brandy (en particulier celui des maisons de cognac Hennessy, Rémy Martin et Martell), le cognac (inclus dans les brandy, mais qui se distingue par sa méthode de fabrication), le rhum (de Jamaïque, du Brésil, et des distilleries françaises Moon Harbor, Baptiste, Bows et Coqlicorne), et enfin la vodka. 

Les maisons les plus florissantes sont aujourd’hui Ricard, La Martiniquaise, Pernod, Bacardi-Martini et Moët Hennessy Diageo. 

Faites estimer gratuitement une bouteille de spiritueux

Le marché asiatique, les États-Unis et le Royaume-Uni sont très friands de spiritueux européens, en dépit des droits de douane, et les records sont régulièrement battus. 

Les ventes de vins et spiritueux français à l’étranger ont atteint un record historique en février 2021, avec un total de 15,5 milliards d’euros, soit une hausse de 28% par rapport à l’année précédent. 

Les spiritueux écossais comptent également parmi les plus prisés. Le dernier record en date est celui remporté par une bouteille de whisky de la distillerie Macallan, adjugée en 2019 à Londres pour 1,45 millions de livres, soit 1,7 millions d’euros. Ce whisky était l’une des 40 bouteilles iconiques issues du fût Macallan numéro 263, distillé en 1926 et mis en bouteille en 1986. 

Les whiskys japonais sont également extrêmement recherchés. Ainsi, un whisky japonais de la maison Karuizawa, Old Zodiac Rat Cask de 52 ans d’âge, a été vendu pour 435 273 dollars à New York en 2020. Le Yamazaki 50 ans d’âge First Release, plus ancienne édition jamais produite par cette distillerie, est aujourd’hui considéré comme le whisky le plus cher du monde. Il est estimé entre 3 500 000 et 4 500 000 dollars hongkongais, soit 410 000-530 000 €. 

Vous souhaitez faire expertiser un spiritueux et recevoir son estimation. Remplissez votre demande via notre formulaire. Faites estimer un spiritueux en quelques clics et recevez une réponse sous quelques jours. C’est gratuit et totalement confidentiel.

(Illus.) Brandy, The Oude Molen VS, VSOP et XO.

Estimation d’objet d’art en ligne : comment faire ?

L’expertise en ligne de votre objet se fait facilement, en trois étapes ! C’est gratuit et confidentiel.