Home » Domaines d’expertise » Estimation Mobilier Design » Meuble design années 50

Estimation gratuite de mobilier design des années 50 ​

En termes de design, l’appellation « années 50 » ou « mid-century » désigne un style de création issu du Bauhaus. Les meubles de style années 50 sont dans l’héritage du rationalisme des années 1930, mais les objets traduisent un intérêt accru pour le lyrisme des formes et la beauté des objets. On cherche à créer des meubles ergonomiques et de qualité, rapidement et à bas coût. Les meubles de design années 50 sont produits jusque dans les années 1960. Ce style correspond à une période de prospérité et de densification urbaine, après les destructions de la Seconde guerre mondiale. Cette période se caractérise par l’emploi de nouveaux matériaux et de nouvelles technologies. 

Estimation gratuite mobilier design annees 50

Vous souhaitez faire expertiser du mobilier design des années 50 ? Remplissez votre demande via notre formulaire. Faites estimer votre meuble design des années 50 en quelques clics et recevez une réponse sous 48h. C’est gratuit et totalement confidentiel.

Design 1950 : l’introduction de nouveaux matériaux pour renouveler les formes

Le renouveau des formes dans les années 1950 est rendu possible par les progrès de l’industrie et l’introduction de matériaux industriel dans la production des meubles. À la fin des années 1940, l’aluminium, l’acier, le PVC (aussi dit skaï), le polystyrène et le verre acrylique sont employés pour le placage des meubles. Le plastique moulé rend possible l’intensification de la production. 

Ainsi, le Fauteuil Womb 70 imaginé par Eero Saarinen en 1945 est moulé en polyester armé. Celui-ci renouvelle l’expérience en 1956 avec son fauteuil Tulipe. La résine de polyester et les fibres de verre sont également utilisées à partir de 1949 pour produire des meubles comme la chaise DSW, pensée par Charles et Ray Eames. Le formica, technique de lamé collé, permet également d’imiter les bois précieux à moindre prix. Le bois naturel ne disparait cependant pas de la structure, et l’on emploie généralement du bois de noyer, du chêne massif, et du bois de rose. 

L’exploitation des nouveaux matériaux permet d’adopter des formes plus souples, qui correspondent à l’anatomie humaine, tout en conservant un coût de production bas. Les lignes rondes et souples des meubles sont caractéristiques du design années 50. Les designers recherchent la simplicité des lignes et la fonctionnalité des créations en mémoire du rationalisme des années 1930. Les piétements compas s’imposent comme marqueur des meubles années 50. 

Ces matériaux d’origine industrielle permettent de réaliser des meubles colorés et brillants, aux couleurs clinquantes. Le jaune moutarde et le rouge vif comptent parmi les couleurs les plus appréciées. Ce goût correspond à l’influence américaine dans le contexte de reconstruction européenne. 

Les créations iconiques des meubles design années 50

La Triennale de Milan de 1951 permet aux designers des différents foyers de création de se réunir et d’échanger leurs idées. 

Les meubles design années 50 dans les pays scandinaves

Les années 1950 constituent l’âge d’or du design scandinave, qui influence toute la production européenne. 

Les meubles design scandinave traduisent une recherche d’ergonomie, de sobriété et de naturel. 

C’est le Danemark qui constitue le chef de file des pays scandinaves. Les meubles design produits au Danemark sont dits de « style teck » dans les années 50, car le Danemark emploie abondamment ce bois. Les pièces emblématiques de ces années-là sont la chaise Fourmi de Hens Wegner et les fauteuils Egg et Swann de Arne Jacobsen. 

À la suite du Danemark, la Suède et la Finlande se distinguent par la sobriété des formes des meubles. Le créateur emblématique de la Finlande est Alvar Aalto, qui propose des meubles en bois tourné. 

Une exploitation optimale des nouvelles techniques de travail du bois est réalisée dans les pays scandinaves, qui parviennent à une parfaite maitrise du contreplaqué et du lamé-collé. Les meubles scandinaves rayonnent internationalement. Le goût scandinave pour les finitions en placage de bois et les pieds compas se diffuse ainsi dans toute l’Europe. 

Les meubles design années 50 en Italie 

Dans les années 1950, le design italien connaît une renaissance florissante sous l’influence de Marco Zanuso, Giò Ponti, et Pier Giacomo et Achille Castiglioni. La réflexion porte sur l’optimisation des rapports entre la forme, le poids, l’esthétique et le volume des meubles. Giò Ponti propose notamment la chaise Superleggera en paille (1955), particulièrement légère. 

Les meubles design italiens deviennent des pièces poétiques, tout en jeu d’illusion, qui se réfèrent parfois à la tradition. Ainsi, le Cabinet architettura de Giò Ponti (1951) rend hommage à l’art de la Renaissance. 

Les meubles design années 50 en France

En France, les meubles design années 50 se veulent durables et polyvalents. Les designers français cherchent à promouvoir un mobilier moderne et fonctionnel dans le contexte d’après-guerre. Michel Mortier, Joseph-André Motte et Pierre Guariche proposent un design de série accessible à tous. Dans cette optique, ils fondent l’Atelier de Recherches Plastiques (A.R.P.) en 1954. 

Le buffet Mado, imaginé par René Gabriel en 1949, est l’une des pièces iconiques de cette période par ses formes géométriques et ses multiples usages. 

Jean Prouvé et Charlotte Perriand sont deux autres figures majeures du design français des années 1950. Jean Prouvé produit en série des meubles de bois épurés. Il réalise ainsi les bureaux, les tables compas, les bibliothèques, lits, chaises et fauteuils Antony de la résidence universitaire Jean Zay en 1954, en collaboration avec Charlotte Perriand. Charlotte Perriand qui est revenue du Japon propose des meubles de bois particulièrement épurés, comme en témoigne la bibliothèque Tunisie (1952).

Les meubles design années 50 aux États-Unis

Dans les années 1950, la situation économique est florissante aux États-Unis. Cela se traduit par la création de meubles aux formes ludiques et aux couleurs vives, qui permettent d’exploiter des matériaux nouveaux. La dimension ludique des meubles est prépondérante, comme le montrent le fauteuil Coconut (1955) et le sofa Marshmallow (1956-1961) de George Nelson. 

L’influence des États-Unis est alors très forte en Europe, ce qui contribue au goût pour un mobilier moderne et clinquant dans les années 1950.

Faites estimer gratuitement un meuble design années 50

Les meubles design années 50 sont très prisés des collectionneurs pour leur qualité de fabrication et la modernité de leurs lignes. Les rééditions sont fréquentes encore aujourd’hui, et les meubles des années 50 inspirent les designers contemporains. On rend hommage à l’inventivité des créateurs scandinaves, français, et italiens. 

En France, les signatures de Charlotte Perriand et Jean Prouvé comptent parmi les plus recherchées. Si la plupart des meubles de ces artistes s’échangent pour quelques milliers d’euros, les enchères peuvent dépasser le million, comme ce fut le cas en 2021 avec la vente de la console en applique créée par Charlotte Perriand pour Bruno Coquatrix (1950). 

Vous souhaitez faire expertiser un meuble design des années 50 et recevoir son estimation. Remplissez votre demande via notre formulaire. Faites estimer un meuble design des années 50 en quelques clics et recevez une réponse sous quelques jours. C’est gratuit et totalement confidentiel.

(Illus.) Gio Ponti, Chaise Superleggera, 1955

Estimation d’objet d’art en ligne : comment faire ?

L’expertise en ligne de votre objet se fait facilement, en trois étapes ! C’est gratuit et confidentiel.